Étude du séchage naturel des sédiments du port de Dunkerque en vue de valorisations ultérieures

Résumé : Les opérations de dragage engendrent d’importants volumes de sédiments qui deviennent des déchets dans leur gestion à terre. Du fait que ces sédiments ont de hautes teneurs en eau, ils posent des contraintes dans leur transport, dans leur valorisation et/ou leur stockage. Le séchage naturel présente une alternative économique et acceptable du point de vue environnemental. Afin d’optimiser cette technique de déshydratation, des critères d’aptitude au séchage naturel des sédiments sont déterminés à l’aide d’essais en laboratoire. Une synthèse des résultats issus de l’essai d’égouttage-séchage et de l’essai scissométrique, en utilisant des sédiments marins du Port de Dunkerque est présentée et la relation de la cohésion non drainée en fonction de l’indice de liquidité est discutée.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [16 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02177615
Contributeur : Pierre Weill <>
Soumis le : vendredi 12 juillet 2019 - 09:48:21
Dernière modification le : samedi 13 juillet 2019 - 01:29:09

Fichier

dst_2019__80_06_boullosab.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Beatriz Boullosa Allariz, Daniel Levacher, Matheus Müller. Étude du séchage naturel des sédiments du port de Dunkerque en vue de valorisations ultérieures. Déchets Sciences et Techniques, 2019, 80, pp.39-42. ⟨10.4267/dechets-sciences-techniques.4099⟩. ⟨hal-02177615⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22

Téléchargements de fichiers

16