Geology and construction in Vitruvius' "De architectura" - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2007

Geology and construction in Vitruvius' "De architectura"

Géologie et construction dans le "De architectura" de Vitruve

(1)
1

Abstract

This thesis is a study on the vocabulary of geological materials and products resulting from these raw materials as mentioned in Vitruvius’ work written around 25 B. C. Each term is studied according to technical descriptions and archaeological data. The corpus involves a lexico-notional field of mineral materials and their derived products used in Roman architecture: quarry stone, sand, pozzolana, raw and backed brick, lime, mortars, coatings, pigments, opus caementicium, opus signinum, etc. The method of semantic study for each term is of the semasiologic type. The study starts with an etymological introduction, followed with a diachronic and semic synthesis of the term in the Latin literature before Vitruvius. It continues with a semantic and technical analysis, from a synchronic point of view. The occurrences and the monosemy or the polysemia of the term in Vitruvius’ work are listed and its various meanings are analysed according to their context. If the term is a manufactured good, the study of the contexts shows the Latin lexical complex units or Latin verbal syntagms describing the manufacture or the use of this product. Using technical descriptions or archaeological data, the study clarifies and explains Vitruvius’ text dedicated to the manufacture and use of this product. If the lexical item is used in a technical and scientific description, the analysis of the contexts helps to discover the scientific theories developed by Vitruvius (physics, chemistry, geology).
Cette thèse est une étude du vocabulaire des matériaux géologiques et des produits issus de ces matières premières mentionnés dans le De Architectura de Vitruve, oeuvre rédigé aux environs de 25 av. J.-C. Chaque terme est étudié en fonction des données techniques et archéologiques. Ce corpus constitue un champ lexico-notionnel des matières minérales et de leurs produits dérivés utilisés dans l’architecture romaine: pierre, moellon, sable, pouzzolane, brique crue et cuite, chaux, mortiers, enduits, pigments, opus caementicium, opus signinum, etc. La méthode d’étude sémantique pour chaque terme est de type sémasiologique. Après un rappel étymologique, il est effectué une brève synthèse diachronique et sémique du terme dans la littérature latine avant Vitruve. Il est procédé ensuite à une analyse sémantique et technique dans une perspective synchronique. Après avoir rappelé les occurrences et la monosémie ou la polysémie du terme chez Vitruve, ses différentes acceptions sont regroupées selon leur contexte. Si le terme désigne un produit manufacturé, l’étude des contextes révèle les lexies complexes ou les syntagmes verbaux de sens technique (fabrication ou utilisation) concernant ce produit. De plus, les lacunes vitruviennes de description de ce produit sont relevées et elles sont complétées au moyen de données techniques ou archéologiques. Si l’unité lexicale est usitée dans un discours technico-savant, l’analyse des contextes permet d’établir les conceptions scientifiques (physique, chimie, géologie) de Vitruve.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse_DAVIDOVITS.pdf (13.35 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03000458 , version 1 (11-11-2020)

Licence

Attribution - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : tel-03000458 , version 1

Cite

Frédéric Davidovits. Géologie et construction dans le "De architectura" de Vitruve. Sciences de l'Homme et Société. Université de Caen / Basse-Normandie, 2007. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03000458⟩
118 View
377 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More