De Tchernobyl à La Hague : la vie quotidienne entre expérience de la catastrophe et épreuve de l'incertitude

Résumé : Cette thèse vise à analyser, dans une perspective socio-anthropologique et en les dialectisant, deux expériences fondamentales de la vulnérabilité faites par les hommes au sein des sociétés technoscientifiques, à partir de deux terrains d’enquête. Le premier est constitué par les territoires de Biélorussie contaminés suite à l’accident de Tchernobyl, le second par le territoire nucléarisé du Nord-Cotentin en France. L’enjeu consiste ainsi à montrer, par l’articulation de ces deux réalités a priori incommensurables, comment des populations, confrontées à une contamination massive de leur environnement ou à des risques et des incertitudes structurelles, font face, individuellement et collectivement, aux menaces qui pèsent au quotidien sur leur santé et leur intégrité.
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [233 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/tel-02127148
Contributeur : Guillaume Grandazzi <>
Soumis le : lundi 13 mai 2019 - 11:31:25
Dernière modification le : jeudi 14 novembre 2019 - 01:38:37
Document(s) archivé(s) le : jeudi 3 octobre 2019 - 08:29:13

Fichier

2004 ThèseGG.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : tel-02127148, version 1

Citation

Guillaume Grandazzi. De Tchernobyl à La Hague : la vie quotidienne entre expérience de la catastrophe et épreuve de l'incertitude. Sociologie. Université de Caen Basse-Normandie, Caen, France, 2004. Français. ⟨NNT : 2004CAEN1411⟩. ⟨tel-02127148⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

84

Téléchargements de fichiers

43