Analyse de l’influence des représentations individuelles sur les modalités de pratique en longe-côte. Vers une perception de l’environnement marin génératrice d’une socialisation hybride basée sur l’aventure, le nomadisme et l’éveil - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Movement & Sport Sciences - Science & Motricité Year : 2022

Analyse de l’influence des représentations individuelles sur les modalités de pratique en longe-côte. Vers une perception de l’environnement marin génératrice d’une socialisation hybride basée sur l’aventure, le nomadisme et l’éveil

(1) , (1) , (2)
1
2

Abstract

The longe-côte is an activity originally intended as physical preparation for rowers. Since 2010, it has gradually been transformed into a well-being activity. Although some studies have been able to demonstrate the physiological benefits of an aquatic activity such as coastal sailing, no study has demonstrated the effect and representations of the marine environment on the fears, the reasons for practicing it or the expectations of the practitioner during the first sessions. However, the environment in which the sport is practiced plays a fundamental role in the perception of the practitioner. This exploratory study combining field observation with semi-structured interviews attempts to analyse the connections that can be generated in the context of this booming sport. The empirical approach used in this research is based on observations and semi-structured interviews that allow for a more detailed understanding of the determinants of a hybrid practice of longe-côte based on the awakening of the senses, adventure and nomadism. The individual’s grip on his practice environment generates a particular perception and attention to perceived risk and learning situations.
Le longe-côte est une activité initialement destinée à servir de préparation physique pour les pratiquants d’aviron. Depuis 2010, elle s’est progressivement transformée en une activité de bien-être. Si certaines études ont pu démontrer les bénéfices physiologiques d’une activité aquatique comme le longe-côte, il n’en demeure pas moins qu’aucune étude n’a démontré l’effet et les représentations du milieu marin sur les craintes, les motifs de pratique ou encore les attentes du pratiquant au cours des premières séances. Pourtant, l’environnement dans lequel le longe-côte est pratiqué joue un rôle fondamental sur la perception du pratiquant. Cette étude associant l’observation de terrain aux entretiens semi-directifs tente d’analyser les connexions qui peuvent être générées dans le cadre de ce sport en plein essor. L’approche empirique mise en place dans cette recherche est basée sur des observations et des entretiens semi-directifs permettant de connaître plus en détail les déterminants d’une pratique hybride du longe-côte basée sur l’éveil des sens, l’aventure et le nomadisme. La prise de l’individu sur son milieu de pratique génère une perception et une attention particulières vis-à-vis du risque perçu et des situations d’apprentissage.
Not file

Dates and versions

hal-03527066 , version 1 (14-01-2022)

Identifiers

Cite

Ivan Raça, Fabrice Dosseville, Olivier Sirost. Analyse de l’influence des représentations individuelles sur les modalités de pratique en longe-côte. Vers une perception de l’environnement marin génératrice d’une socialisation hybride basée sur l’aventure, le nomadisme et l’éveil. Movement & Sport Sciences - Science & Motricité, 2022, ⟨10.1051/sm/2021025⟩. ⟨hal-03527066⟩
33 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More