Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Déploiement des échantillonneurs intégratifs passifs POCIS pour la recherche de pesticides dans les eaux de rivière.

Résumé : La Directive Cadre sur l'Eau (DCE) a fixé des normes de qualité environnementales (NQE) dans les eaux superficielles pour un ensemble de substances chimiques. Jusqu'à présent, le suivi de l'état chimique des masses d'eau est essentiellement basé sur des techniques d'échantillonnage ponctuel suivies par des analyses en laboratoire afin de déterminer les concentrations en polluants. Les niveaux à mesurer sont souvent très faibles et pour certains polluants de l'ordre des ultra traces. Le recours à l'utilisation des échantillonneurs intégratifs passifs (EIP) permet d'obtenir une mesure intégrée des substances polluantes dans le temps avec un coût acceptable par rapport à des prélèvements ponctuels. Dans le cadre d'une étude financée par l'Agence de l'Eau Seine Normandie, un déploiement en conditions réelles d'échantillonneurs intégratifs passifs (EIP) a été réalisé afin d'effectuer un suivi chimique large dans les fleuves se jetant en Baie des Veys en Normandie. Parmi les EIP déployés dans cette étude, les POCIS PEST ont été utilisés pour la recherche des molécules chimiques organiques hydrophiles (log Kow<3). Les molécules ciblées sont les pesticides, les analyses ont été réalisées en LCQ-Tof et LC-MS/MS et permettent la recherche de 226 molécules. Dans un premier temps, une mise au point et une validation du protocole d'extraction et d'analyse des molécules étudiées ont été réalisées. Un composé de référence et de performance (PRC) DIA d5 a été introduit lors de la fabrication des échantillonneurs afin de suivre les pertes éventuelles. Dans un deuxième temps, un essai de déploiement sur le terrain en accord avec la norme NF EN ISO 5667-23 a été effectué pour deux fleuves côtiers afin d'évaluer la mise en ?uvre selon différentes configurations et pour déterminer les durées optimales d'exposition. Deux campagnes de prélèvements ont ensuite été réalisées en mai (période de traitement avec des pesticides) et en octobre 2016 avec un déploiement complet pour six fleuves du bassin versant de la Baie des Veys. Le projet a démontré la faisabilité du déploiement de ces échantillonneurs. Ces dispositifs ont permis la mise en évidence d'un nombre important de composés : 80 pesticides différents en mai 2016 et 63 molécules en octobre. Cependant, ces résultats sont exprimés en ng/POCIS, et sont plutôt semi-quantitatifs car il est délicat de transposer à des valeurs de concentration dans l'eau. Il serait également nécessaire d'effectuer la mesure précise des débits des cours d'eau pendant la période de suivi.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-03428976
Contributor : Margot BEGUE Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 15, 2021 - 1:44:09 PM
Last modification on : Friday, December 3, 2021 - 11:38:26 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03428976, version 1

Collections

Citation

Valérie Bouchart, Christelle Dubreule, Celine Passignat, Olivier Basuyaux, Stéphane Le Glatin. Déploiement des échantillonneurs intégratifs passifs POCIS pour la recherche de pesticides dans les eaux de rivière.. Congrès SEP 2019 13 ème congrès francophone sur les sciences séparatives et les couplages de l’AFSEP., Mar 2019, Paris, France. ⟨hal-03428976⟩

Share

Metrics

Record views

14