Être ou devenir parent ? Modèle normatif et représentations en action éducative en milieu ouvert - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2021

Être ou devenir parent ? Modèle normatif et représentations en action éducative en milieu ouvert

(1) , (1)
1

Abstract


Plan :
Les ambiguïtés de la parentalité : du rôle à la fonction
Des pratiques professionnelles nuancées : composer avec le cadre normatif

Cette contribution a tenté d’éclairer les ambiguïtés de la notion de parentalité et ses incidences sur les pratiques professionnelles. Si ces tendances normatives sont perceptibles dans les discours des travailleurs sociaux, il apparaît cependant qu’ils lui opposent une certaine résistance. Concrètement, il apparaît, in fine, que le relativisme de la parentalité correspond davantage à la conception des travailleurs sociaux qui ont qualité à reconnaître la diversité des pratiques éducatives dans la limite de l’acceptable, que, de manière plus directe, à la réalité des diverses manières d’éduquer les enfants. Par ce prisme de la reconnaissance par les institutions et les travailleurs sociaux, la parentalité renverrait donc davantage à l’imposition d’un modèle qui, bien qu’il autorise une certaine latitude aux parents, fixe néanmoins les limites à ne pas franchir. C’est en cela que l’on pourrait estimer qu’en dépit des déclarations d’intention rien de bien nouveau ne s’est institué puisque le contrôle social envisage encore la sanction du placement, à ce point précis où les deux acceptions de la parentalité – entre norme et relativisme – convergent finalement pour justifier que certains comportements des parents à l’égard des enfants ne sont plus admissibles. Toutefois, on reconnaîtra que la logique de contrôle, du moins dans les intentions affichées, est désormais moins impérieuse. Ce que les REAAP ont contribué à instituer dans le registre de la parentalité prévoit en effet que l’écoute, l’appui et l’accompagnement tranchent avec ce que la sanction pouvait sans doute avoir de plus brutal et de plus définitif, dans les époques qui ont précédé. La reconnaissance a priori des singularités des modes d’éducation inclinerait, en effet, dans le registre de l’accompagnement, pour un cheminement entre éducateurs et parents où la décision du placement constituerait l’échec d’une solution ultime, quand tous les moyens, nourris par une posture relativiste et bienveillante, auraient finalement été épuisés.
La sociologie, qui pourrait dénoncer ce bouleversement de la norme collective au nom de l’existence et de la pérennité de la société, semble pourtant participer toujours davantage à ce vaste mouvement de désymbolisation et de désinstitutionnalisation ; plus particulièrement lorsque, dans une perspective critique sans guère de nuance, la norme sociale est susceptible d’être ravalée au rang de simple stéréotype qui pour cette seule raison serait frappé de l’anathème d’arbitraire et d’illégitimité. Comment alors initier démocratiquement des débats qui se donneraient pour objectif de rediscuter les normes et les règles en matière d’éducation parentale, tout en évitant les écueils de l’expertise et du militantisme ? Là est la question à laquelle une sage définition et un sage usage de la parentalité devraient sans doute répondre.
Not file

Dates and versions

hal-03372791 , version 1 (11-10-2021)

Identifiers

Cite

Sarah Demichel-Basnier, Stéphane Corbin. Être ou devenir parent ? Modèle normatif et représentations en action éducative en milieu ouvert. Parentalité(s) et après ?, Érès, pp.199-213, 2021, 978-2-749-27139-2. ⟨10.3917/eres.meyer.2021.01.0199⟩. ⟨hal-03372791⟩
24 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More