La "couleur de feu" ou la vigueur éclatante du libertin - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Lumières Year : 2021

La "couleur de feu" ou la vigueur éclatante du libertin

(1)
1

Abstract

A fashionable color during the 18th century, linked to technical and visual evolutions surrounding the color red, “couleur de feu” evokes a seductive and infernal intensity, as suggestive as it is blinding. This shade provides Fougeret de Montbron with the dazzling vigour which characterises its protagonist, at the same time a character and a piece of furniture metamorphosed as a result of a bodily failure. Published in 1741, Le Canapé couleur de feu (The Fire-Red Sopha) is thus an incandescent libertine fantasy, exploring the physiological energy of the male body. Alongside Crébillon’s Sopha “couleur de rose”, Fougeret’s bawdy work uses another shade on the licentious literary palette, where sexual energy joins a blood-red effervescence.
Teinte à la mode au XVIIIe siècle, liée aux évolutions techniques et visuelles qui entourent le rouge, la « couleur de feu » évoque une intensité séduisante et infernale, aussi suggestive qu’aveuglante. Le coloris fournit à Fougeret de Montbron la vigueur éclatante qui caractérise son protagoniste, un meuble-personnage métamorphosé à la suite d’une défaillance corporelle. Paru en 1741, Le Canapé couleur de feu constitue ainsi une fantaisie libertine incandescente, explorant l’énergie physiologique du corps masculin. Aux côtés du Sopha « couleur de rose » de Crébillon, l’ouvrage gaillard de Fougeret déploie une autre nuance sur la palette littéraire licencieuse, où l’énergie sexuelle rejoint une effervescence toute sanguine.
Not file

Dates and versions

hal-03318136 , version 1 (09-08-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03318136 , version 1

Cite

Floriane Daguisé. La "couleur de feu" ou la vigueur éclatante du libertin. Lumières, 2021, Couleurs et identités à l'époque des Lumières, 36. ⟨hal-03318136⟩
36 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More