Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Implantation robot-assistée du sphincter artificiel urinaire AMS-800 chez la femme : une série multicentrique internationale de 125 patientes

Résumé : Objectifs La voie robot-assistée a récemment été décrite pour l’implantation du sphincter artificiel urinaire (SAU) chez la femme pour tenter de diminuer la morbidité périopératoire. L’objectif de cette étude était de rapporter les résultats périopératoires et fonctionnelles de la première série multicentrique internationale de sphincter artificiel urinaire robot-assistée. Méthodes Toutes les patientes ayant eu une implantation robot-assistée d’un SAU en utilisant une technique standardisée (voie antérieure) entre 2013 et 2020 dans quinze institutions européennes ont été incluses dans une étude rétrospective. L’indication du SAU était une incontinence urinaire d’effort par insuffisance sphinctérienne définie comme la combinaison d’une faible pression de clôture urétrale et un urètre peu mobile/figé. Le principal critère d’évaluation était le résultat fonctionnel classé comme sec (aucune protection), amélioré ou inchangé. Résultats Cent vingt-cinq patientes ont été incluses. Les caractéristiques des patientes sont résumées dans le Tableau 1. Il y a eu 20 complications peropératoires (16 %) : 12 plaies du col vésical et huit plaie vaginales. Dans un cas de plaies multiples du col vésical, l’intervention a été interrompue mais elle a été poursuivie dans tous les autres cas. Vingt-deux patientes ont eu une complication postopératoire (17,6 %) mais seulement quatre étaient Clavien ≥ 3 (3,2 %) : trois explantations précoces (2 pour érosion vaginale et une pour infection) et une réintervention pour fistule vésicale. Après un suivi moyen de 13 mois, il y a eu 7 explantations (4,1 %) : les 3 précoces rapportées ci-dessus, une pour rétention chronique d’urine et trois pour érosions tardives (2 vaginales et une urétrale). Au dernier suivi, 101 patientes étaient sèches (80,8 %), 11 étaient améliorées (8,8 %) et 13 étaient inchangées (10,4 %). Conclusion Cette série est la première série multicentrique internationale évaluant les Résultats de l’implantation du SAU chez la femme par voie robot-assistée selon une technique standardisée. Cette étude confirme les résultats périopératoires et fonctionnels prometteurs rapportés dans les précédentes séries.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-03048475
Contributor : Sabine Douville <>
Submitted on : Wednesday, December 9, 2020 - 1:08:12 PM
Last modification on : Thursday, December 10, 2020 - 3:26:52 AM

Identifiers

Collections

Citation

B. Peyronnet, G. Capon, O. Belas, X. Biardeau, P. Lecoanet, et al.. Implantation robot-assistée du sphincter artificiel urinaire AMS-800 chez la femme : une série multicentrique internationale de 125 patientes. Progrès en Urologie, Elsevier Masson, 2020, 30 (13), pp.754. ⟨10.1016/j.purol.2020.07.104⟩. ⟨hal-03048475⟩

Share

Metrics

Record views

26