Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Comment voisine-t-on dans la France confinée ?

Résumé : En temps normal comme en période de crise, les échanges de services de proximité n’échappent pas aux lois de la sociabilité : les cadres compensent l’éloignement relatif de leur famille par des relations de voisinage plus nombreuses, et se sentent moins isolés que les autres catégories sociales. Pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19, la proportion de services échangés avec les voisins est restée stable, mais elle s’est réorientée au profit des personnes de 75 ans ou plus, et au détriment des familles. Plus que jamais, les personnes de 60 à 74 ans sont au centre de l’entraide. Sur un point, pourtant, le confinement a changé la donne : l’échange de services n’a pas empêché la forte augmentation du sentiment d’isolement.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02867753
Contributor : François Féliu <>
Submitted on : Monday, June 15, 2020 - 8:28:32 AM
Last modification on : Tuesday, June 23, 2020 - 11:08:40 AM

Links full text

Identifiers

Citation

Anne Lambert, Joanie Cayouette-Remblière, Élie Guéraut, Guillaume Le Roux, Catherine Bonvalet, et al.. Comment voisine-t-on dans la France confinée ?. Population et sociétés, INED, 2020, 6 (578), pp.1-4. ⟨10.3917/popsoc.578.0001⟩. ⟨hal-02867753⟩

Share

Metrics

Record views

48