Skip to Main content Skip to Navigation
Books

Le manteau partagé : deux métamorphoses poétiques de la Vie de saint Martin chez Paulin de Périgueux (Ve siècle) et Venance Fortunat (VIe siècle)

Résumé : Cette étude comparative de la Vie de Martin composée, à la fin du IVe siècle, en prose par Sulpice Sévère et complétée par les Dialogues, et des deux Vies écrites en vers, l’une par Paulin de Périgueux (3622 hexamètres), dans la seconde moitié du Ve siècle, et l’autre par Venance Fortunat (2243 hexamètres), dans le dernier quart du VIe siècle, montre que les deux mises en forme poétiques mettent en œuvre chacune une esthétique propre et une manière différente d’aborder la spiritualité de saint Martin. La progression adoptée fait varier les angles d’approche. Les trois premiers chapitres éclairent : le contexte historique, où se mêlent politique et idéologie tourangelles, le projet poétique de chaque auteur et l’influence de la rhétorique antique sur la réécriture. Les trois suivants abordent la fabrication du texte proprement dite : la composition, les métamorphoses du texte-source dans les structures fines du récit, les emprunts faits à la poésie païenne et surtout à l’Enéide. Les deux derniers chapitres montrent d’abord l’évolution de la représentation du personnage de Martin, depuis la biographie historique de Sulpice Sévère jusqu’à Fortunat, et ensuite la différence de sensibilité religieuse entre Paulin de Périgueux et Venance Fortunat. Sulpice Sévère avait composé la Vie de Martin et les Dialogues pour défendre devant l’opinion gallo-romaine le personnage de Martin, personnage alors controversé, qu’il avait lui-même connu. Il avait procédé à des choix littéraires pour rendre compte de la figure complexe de celui qui avait été soldat et moine, ascète et évêque. Paulin de Périgueux actualise l’œuvre de Sulpice pour la mettre à la portée du lecteur du Ve siècle. Il lui laisse imaginer le cadre humain dans lequel se sont déroulés les actes de Martin et recherche un principe d’unité parmi des épisodes que Sulpice avait seulement juxtaposés, pour en dégager le sens moral et spirituel. Venance Fortunat prend des distances à l’égard des faits réels de l’existence terrestre du saint. Il retravaille chaque épisode comme un élément autonome, à la manière des orfèvres ou des mosaïstes de son temps. Il dégage une image spirituelle de Martin, en le représentant comme un intercesseur céleste. Ce travail contribue à la compréhension des genres littéraires en général et de l’hagiographie en particulier. Il éclaire un pan de l’imaginaire de l’Antiquité tardive en présentant quelques parallèles avec les arts figurés.
Complete list of metadatas

Cited literature [816 references]  Display  Hide  Download

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02472064
Contributor : Sylvie Labarre <>
Submitted on : Sunday, February 9, 2020 - 10:44:27 PM
Last modification on : Monday, March 2, 2020 - 6:24:50 PM
Long-term archiving on: : Sunday, May 10, 2020 - 1:32:25 PM

File

Labarre_Manteau.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02472064, version 1

Citation

Sylvie Labarre. Le manteau partagé : deux métamorphoses poétiques de la Vie de saint Martin chez Paulin de Périgueux (Ve siècle) et Venance Fortunat (VIe siècle). Institut d'Etudes Augustiniennes. 1998, Collection des Études Augustiniennes - Série Antiquité, 2-85121-171-4. ⟨hal-02472064⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

173