Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Penser la bouche pleine. Parler et écouter dans les Deipnosophistes d’Athénée

Résumé : La communication s'interroge sur le rapport à l'écouter des discours entre convives dans le banquet d'Athénée de Naucratis. Si les Deipnosophistes apparaissent comme une illustration de ce que le Timée de Platon théorise comme un escamotage divin, à savoir l'alternance entre parler/écouter et manger, puisque les discours des deipnosophistes et donc l'écoute se mettent en place toujours entre deux services, d'autre part, à la différence de Platon et de Plutarque qui séparent définitivement les deux oralités (parler et manger et, forcement aussi, écouter et manger) dans des domaines qui ne se confondent jamais et même qui s'opposent, comme s'opposent l'âme et le corps, chez Athénée les deux tout en étant séparées physiologiquement s'appellent constamment intellectuellement. Si elles ne sont pas simultanées, ces deux, ou plutôt trois, activités sont tout de même en connexion constante et consciente dans le fonctionnement même des Deipnosophistes.
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02432196
Contributor : Luciana Romeri <>
Submitted on : Wednesday, January 8, 2020 - 12:09:07 PM
Last modification on : Thursday, January 9, 2020 - 1:36:39 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02432196, version 1

Citation

Luciana Romeri. Penser la bouche pleine. Parler et écouter dans les Deipnosophistes d’Athénée. Edere et audire, Johann Goeken, Bertrand Marquer, Enrica Zanin, CERIEL – Europe des Lettres (EA 1337) – CARRA (EA 3094), Université de Strasbourg, Dec 2017, Strasbourg, France. ⟨hal-02432196⟩

Share

Metrics

Record views

40