Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

La gestion de l'implicite par les E.I.P. : le cas des formes composées

Résumé : Emmanuelle Roussel fonde son analyse des mécanismes cognitifs mis en place par les formes implicites sur une comparaison des emplois pragmatiques du past perfect anglais et du plus-que-parfait français. Elle souligne que les emplois pragmatiques de ces formes consistent à redéfinir les présupposés attachés aux relations prédicatives impliquées. L’objectif de sa recherche est de déterminer l’origine cognitive de l’implicite en jeu dans de tels exemples.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02402937
Contributor : Emmanuelle Roussel <>
Submitted on : Tuesday, December 10, 2019 - 4:33:59 PM
Last modification on : Tuesday, January 26, 2021 - 10:42:46 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02402937, version 1

Collections

Citation

Emmanuelle Roussel. La gestion de l'implicite par les E.I.P. : le cas des formes composées. Colloque international AFI 2014 : Autour des formes implicites, Sophie Anquetil; Juliette Elie-Deschamps, Nov 2014, Limoges, France. pp.49-60. ⟨hal-02402937⟩

Share

Metrics

Record views

26