Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

L’Equid HerpèsVirus 8 (HVE-8) : Emergence d’un nouvel herpèsvirus dans l’espèce équine : quels risques pour la filière ?

Résumé : Introduction : Neuf herpèsvirus équins (HVE) ont été identifiés chez les équidés : HVE-1, HVE-2, HVE-3, HVE-4 et HVE-5 chez le cheval; HVE-6, HVE-7 et HVE-8 chez l’âne et HVE-9 chez le zèbre. L’HVE-8, anciennement connu sous le nom d’AHV-3 pour herpèsvirus asin 3, est le moins étudié des alphaherpèsvirus. En 2018, une équipe irlandaise a décrit la présence du virus lors d’avortements équins (2 cas) et durant un cas de forme nerveuse chez un âne. Les deux virus découverts dans les prélèvements d’avortons avaient initialement été identifiés comme HVE-1. Les études phylogénétiques montrent que ce virus est très proche de l’HVE-1 et de l’HVE-9. Face à ce risque émergent, nous avons conduit une étude rétrospective pour 1/ estimer la prévalence de ce virus en France, 2/ optimiser le diagnostic de l’HVE-8. Matériels et Méthodes : l’étude porte sur 185 échantillons d’ADN issus de 167 prélèvements d’organes (cas d’avortement) et 18 prélèvements respiratoires, tous préalablement détectés positifs en HVE-1 (PCR gB) récoltés entre 2005 et 2019. Une seconde PCR ciblant l’ADN polymérase a été réalisée sur les 185 échantillons et les fragments obtenus ont été séquencés (149 pb) par la méthode de Sanger. Résultats : 4 échantillons ont été détectés positifs pour HVE-8: 3 sont issus de prélèvements asins (1 foie/poumon et 2 écouvillons naso-pharyngés) et 1 issu d’un prélèvement respiratoire équin. La prévalence chez les équidés est de 2,16%. L’analyse des séquences a montré une homologie de 97,99% à 98.66% entre les 4 souches d’HVE-8 (référence EHV-8-FR-2018-1) et une homologie de 92.62% à 94.63% avec les souches d’HVE-1 isolées (référence EHV-1-FR-2009-1). L’étude de fragments de 63 nucléotides ciblé par la PCR gB a montré des différences de 3 à 4 nucléotides entre les souches HVE-8 et différentes souches d’HVE-1. Aucune de ces variations n’est retrouvée dans les séquences des amorces ni de la sonde utilisées pour le test diagnostic (gB) HVE-1. Discussion : Notre étude montre pour la première fois la présence de l’HVE-8 en France et dans un échantillon respiratoire équin attestant du risque de transmission. Ce virus très proche de l’HVE-1 ayant conduit à des avortements et des formes nerveuses de la maladie doit faire l’objet d’une surveillance particulière. Cette étude met en évidence le besoin de suivre et d’optimiser la spécificité des outils de diagnostic des HVEs. Comité d’éthique: non applicable Sources de financement: LABÉO, RESPE, CPER CENTAURE Conflit d’intérêt : les auteurs déclarent aucun conflit d‘intérêt.
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02391756
Contributor : Gabrielle Sutton <>
Submitted on : Tuesday, December 3, 2019 - 4:42:40 PM
Last modification on : Tuesday, September 22, 2020 - 4:33:33 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02391756, version 1

Citation

Gabrielle Sutton, Camille Normand, Christel Marcillaud Pitel, Christine Fortier, Marion Jourdan, et al.. L’Equid HerpèsVirus 8 (HVE-8) : Emergence d’un nouvel herpèsvirus dans l’espèce équine : quels risques pour la filière ?. Journées Annuelles de l'AVEF 2019, Nov 2019, Tours, France. ⟨hal-02391756⟩

Share