Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Rôle textuel et valeurs aspectuo-temporelles des locutions participiales ce faisant et ce disant

Abstract : L’objectif de cette étude est de mettre en relief les particularités à la fois discursives et aspectuo-temporelles de la locution Ce + dire/faire au gérondif illustrées en (1) et (2) à partir d’un corpus d’occurrences écrites extraites de Frantext et d’Europresse : (1) (…) il étala soigneusement cette peinture dans l’espace du cercle. Ce faisant, il se montrait méticuleux au possible (…) (Frantext, G. Leroux, Le parfum de la dame en noir). (2) - J’allais le faire, répondit-il. Ce disant, il déploya la feuille où les mots La catastrophe de Montgeron s’étalaient en caractères gras ; et il parcourut la liste des victimes. (Frantext, M. Renard, Les mains d’Orlac). Dans cette perspective, nous nous intéresserons aux enchaînements discursifs dans lesquels apparaît la proposition gérondivale afin de montrer, dans une première partie, pourquoi la combinaison pronom neutre ce + forme verbale non finie constitue un marqueur privilégié de continuité informationnelle dans des contextes de transition textuelle. En effet, l’interprétation référentielle du pronom neutre ce et la valeur circonstancielle du gérondif (le procès au gérondif renvoyant à un procès déjà présent dans la mémoire textuelle) nécessitent que l’on prenne en compte à la fois le contexte de gauche et le contexte de droite. Dans une seconde partie, nous intéresserons aux valeurs aspectuo-temporelles de cette construction. On admet la diversité d’interprétation circonstancielle (moyen, cause, repère temporel, manière) à laquelle se prête les formes en –ant (Cf. KLEIBER, 2008). L’idée est de voir comment les contraintes syntaxiques (antéposition du pronom objet ce ; substitution possible avec le pronom cela, etc.) de cette construction ont une incidence sur l’interprétation circonstancielle qui est construite en contexte. Nous montrerons notamment que l’asymétrie, d’un point de vue informationnel, entre le constituant au gérondif –thématique- et la prédication principale - rhématique bloque la construction de la valeur circonstancielle de manière intrinsèque de ces locutions en position frontale détachée. Enfin, dans une troisième partie, nous montrerons que les locutions ce disant et ce faisant sont articulées à une proposition principale affectée par des catégories modales différentes selon le genre discursif (modalité aléthiques pour le genre roman, modalité axiologique pour la presse journalistique).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02377496
Contributor : Céline Amourette <>
Submitted on : Saturday, November 23, 2019 - 6:38:54 PM
Last modification on : Sunday, November 24, 2019 - 1:31:38 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02377496, version 1

Collections

Citation

Céline Amourette. Rôle textuel et valeurs aspectuo-temporelles des locutions participiales ce faisant et ce disant. CE disant, que fait-on ? Aspects grammaticaux et discursifs de ce en français, Université de Strasbourg, Dec 2018, Strasbourg, France. ⟨hal-02377496⟩

Share

Metrics

Record views

37