Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

La participation parentale dans l’éducation préscolaire des enfants en situation de handicap

Résumé : En affirmant le droit à la scolarisation pour tous, la loi du 11 février 2005 accorde une nouvelle place aux parents sur le terrain de l’école, remettant en question les conceptions et les pratiques enseignantes. L’école maternelle est particulièrement exposée à ces évolutions, lorsqu’elle accueille des enfants en situation de handicap. De leur côté, les parents redoutent que leur enfant ne trouve pas sa place pleine et entière dans l’école ordinaire.
En quoi la participation parentale remet-elle en question la place de l’enseignant de maternelle? Jusqu’où peut aller la participation des parents? Quelles sont les conditions d’une « juste place » pour chacun? La présente contribution s’appuie sur une recherche normande sur l’accueil collectif de la petite enfance en situation de handicap (Thouroude, 2012). Nous avons sélectionné 14 entretiens semi-directifs de parents d’enfants handicapés scolarisés en maternelle et 14 entretiens d’enseignantes de maternelle. Nous avons recueilli leurs points de vue et ressentis respectifs sur la scolarisation des enfants concernés : objectifs éducatifs, accompagnement, qualité de vie dans l’école.
Les enfants sont signalés à la MDPH et présentent la caractéristique commune de poser problème au système éducatif en raison de difficultés d’ordre cognitif et/ ou comportemental. Les recherches témoignent de résistances particulières des enseignants à l’égard des handicaps intellectuels et des troubles du comportement (Chauvière et Plaisance, 2008). Les difficultés des enseignants à faire en sorte que ces enfants trouvent leur place dans l’école font écho à celles des parents qui ont fait le choix de scolariser leur enfant dans l’école ordinaire, sans être assurés que sa scolarité se déroulera dans les meilleures conditions.
En référence au concept d’entre-deux de Daniel Sibony (1991), nous analyserons les éléments qui font obstacle à la participation parentale (manque d’entre-deux dans la relation parent-enseignant) ou au contraire ceux qui les favorisent (présence de l’entredeux dans la relation parent-enseignant).
Sibony souligne que celui qui vit la situation de l’entre-deux est « en quête d’une place » (1991, p. 225). Nous étudierons comment parents et enseignants conçoivent la participation parentale. C’est dans l’entre-deux de la rencontre que se construit le lien parents-enseignants, dans le respect d’une « juste place » pour chacun.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02371806
Contributor : Laurence Thouroude Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, November 20, 2019 - 9:57:42 AM
Last modification on : Friday, April 1, 2022 - 4:16:48 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02371806, version 1

Collections

Citation

Laurence Thouroude. La participation parentale dans l’éducation préscolaire des enfants en situation de handicap. Colloque international : Handicap(s), inclusion et accessibilité : approches comparatives dans l’espace francophone, GRHAPES-INSHEA, Oct 2016, Suresnes, France. ⟨hal-02371806⟩

Share

Metrics

Record views

25