Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le projet Musique, Autisme et Interaction Numérique (MAIN). Premiers résultats.

Résumé : Lors de cette journée, nous souhaitons présenter les premiers résultats du projet MAIN (Musique, Autisme et Interaction Numérique) qui vise l’émergence et l’étude des synchronies interactives sur la base d’une perception visuelle de la musique. Cette proposition de communication répond à plusieurs des thématiques proposées. En premier lieu, il s’agit d’une recherche clinique visant la remédiation de certains symptômes affectant la communication et l’interaction sociale chez l’enfant présentant des troubles neuro-développementaux (e.g. Troubles du Spectre de l’Autisme). Parallèlement, il s’agit de mener une recherche fondamentale en sciences cognitives sur l’émergence, le maintien et la rupture des dynamiques d’interaction, à travers une pratique interactive de la musique. À l’aide d’un logiciel spécifique et d’un leap motion (dispositif permettant la capture des mouvements des mains), nous étudions certaines particularités interactives et sensorimotrices dans le cadre de croisements perceptifs visuels, moteurs et auditifs. À partir de cette application, l’enfant, par ses mouvements dans l’espace, peut générer une musique (i.e. piano, percussions, violon, choeurs constitués de voix de femmes ou d’hommes) couplée à un retour visuel (lignes ou formes rondes présentées dans des conditions visuelles monochrome ou polychrome) sur l’écran d’un ordinateur. En référence à la théorie de l’énaction (cognition incarnée et située) en psychologie, nous sommes partis de l'hypothèse selon laquelle, par intérêt pour une stimulation visuelle et auditive qu’il génère lui-même, l’enfant autiste allait entrer en action en produisant des mouvements manuels. Puis, grâce à la mise en place de binômes interactifs, nous avons généré des croisements perceptifs visant à apprécier la mise en place de synchronies gestuelles interactives. Dans une première condition expérimentale, l’écran est partagé, et l’enfant peut observer sa propre production à côté de celle de son partenaire de musique placé face à lui. Dans une seconde condition expérimentale, seule la production du partenaire d’interaction apparaît sur l’écran de chaque participant. Les résultats présentés concernent 10 binômes d’enfants au développement typique. Le percept qui a impliqué la durée d’utilisation du dispositif la plus longue correspond à une musique réalisée avec le violoncelle et une perception visuelle avec une ligne polychrome. Les premiers résultats qualitatifs mettent en évidence des caractéristiques très comparables entre les enfants d’un même binôme en ce qui concerne le fréquence et l’amplitude des mouvements de leurs mains. De futures analyses s’attacheront à caractériser une éventuelle synchronie des mouvements des deux partenaires dans l’espace et dans le temps, témoignant de processus d’imitation réciproque ou de communication non-verbale spontanée, favorisés par la médiation musicale. La poursuite de ce projet prévoit la constitution de binômes d’enfants présentant un Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA) qui étudient ou non la musique. On se place ici dans une recherche sur les coordinations sensori-motrices qui lient la perception, l’action et l’interaction sociale. Cette recherche vise à étudier la capacité des enfants avec TSA à participer à une dynamique d’interaction, à travers la pratique d’une activité musicale collaborative, pour étudier l’effet d’une médiation numérique ludique sur le développement de compétences interactives chez les enfants autistes.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02371778
Contributor : Loïc Deschamps <>
Submitted on : Wednesday, November 20, 2019 - 9:45:22 AM
Last modification on : Wednesday, April 22, 2020 - 3:39:20 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02371778, version 1

Collections

Citation

Loïc Deschamps, Federica Cilia, Luc Vandromme. Le projet Musique, Autisme et Interaction Numérique (MAIN). Premiers résultats.. Musique et Cerveau 2019 : Soigner au Diapason, Nov 2019, UFR Santé de l’Université de Rouen, Rouen, France. ⟨hal-02371778⟩

Share

Metrics

Record views

116