Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Fixation oculaire initiale et exploration d’un visage : le cas de l’enfant avec Trouble du spectre de l’autisme et retard développemental

Résumé : L’étude systématique de l’activité visuelle déployée par les personnes présentant un Trouble du spectre de l’autisme (TSA) lors de l’exploration de visages conduit à des résultats hétérogènes, voire contradictoires. Dans le cas des visages statiques isolés, chez le participant TSA de haut niveau cognitif, si l’adulte manifeste une activité visuelle atypique, avec notamment une diminution du temps de fixation des yeux par rapport aux participants tout-venant, ce résultat n’est pas retrouvé chez l’enfant ou chez l’adolescent. Toutefois, lorsque l’enfant avec TSA présente un retard de développement non-verbal associé, des patterns atypiques d’exploration du visage sont mis en évidence (Chawarska & Shic, 2009). Notre étude vise à vérifier ce résultat chez l’enfant présentant un TSA associé à un retard global de développement. Les données eye-tracking de 15 enfants avec TSA âgés de 3 ans et 1 mois à 10 ans et 10 mois (âge moyen = 6 ans et 9 mois ; écart-type = 2 ans et 3 mois) sont comparées à celles de 15 enfants tout-venant âgés de 3 ans et 6 mois à 7 ans et 9 mois (âge moyen = 5 ans et 7 mois ; écart-type = 1 an et 4 mois), lors de l’exploration spontanée de visages présentés selon différents degrés de réalisme (des photographies, des avatars virtuels et des dessins stylisés). Les résultats principaux montrent certains aspects du pattern de fixations visuelles habituellement rencontré chez l’adulte, mais pas chez l’enfant avec TSA de haut niveau cognitif. En particulier, si la fréquence des premières fixations sur les différentes zones d’intérêt du visage (incluant les yeux) est comparable entre les deux groupes, les enfants tout-venant regardent davantage les yeux des photographies et des avatars par rapport aux enfants avec TSA et retard développemental. En outre, ces derniers présentent une importante activité visuelle dirigée en dehors de l’écran et sur l’arrière-plan des percepts, et ce, quel que soit leur degré de réalisme. Les résultats sont discutés au regard des performances d’exploration visuelle de participants avec TSA, telles que celles-ci sont recensées dans la littérature.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02353896
Contributor : Loïc Deschamps <>
Submitted on : Thursday, November 7, 2019 - 2:57:43 PM
Last modification on : Friday, November 8, 2019 - 1:25:42 AM

Identifiers

Collections

Citation

Loïc Deschamps, Sabrina Leplain, Luc Vandromme. Fixation oculaire initiale et exploration d’un visage : le cas de l’enfant avec Trouble du spectre de l’autisme et retard développemental. Enfance- Paris-, Universitaires de France, 2014, 2014 (04), pp.399-425. ⟨10.4074/S0013754514004017⟩. ⟨hal-02353896⟩

Share

Metrics

Record views

66