Au Mont-Dieu ou dans le Val d'Absinthe? Le lieu idéal de l'expérience spirituelle comme point de divergence entre Guillaume de Saint-Thierry et Bernard de Clairvaux - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cîteaux Commentarii Cistercienses Year : 2018

Au Mont-Dieu ou dans le Val d'Absinthe? Le lieu idéal de l'expérience spirituelle comme point de divergence entre Guillaume de Saint-Thierry et Bernard de Clairvaux

(1)
1
Alexis Grélois

Abstract

A few years after writing the Letter to the Brethren of Mont-Dieu, William of Saint-Thierry drafted the first book of the Vita prima sancti Bernardi from materials provided by Geoffrey of Auxerre. A comparison between the Fragmenta and the Vita prima reveals that William introduced into the course of Bernard’s conversion an eremitic stage, and that he sought to present Clairvaux as a quasi-mountain. Further to this matter, the contrast between the two abbots’ exegesis of Song of Songs 2:8 illustrates in a similar way the gap between William’s aspirations to solitary contemplation on a high place, and the model of communities nested in valleys promoted by Bernard; the latter’s reference to Monte Cassino is no less surprising than that of Cîteaux in the Vita prima. By means of his account of Bernard’s life (in which he had refused to speak of thei mutual struggles), William, disappointed by the way in which the Cistercians were evolving, clearly reveals his Carthusian ideal.
Quelques années après avoir composé la Lettre aux frères du Mont-Dieu, Guillaume de Saint-Thierry rédigea le premier livre de la Vita prima sancti Bernardi à partir de matériaux que lui avait fournis Geoffroy d’Auxerre. La comparaison entre les Fragmenta et la Vita prima révèle que Guillaume introduisit une étape de nature érémitique dans le parcours de conversion de Bernard, et qu’il chercha à présenter Clairvaux comme une quasi-montagne. À ce sujet, la confrontation de l’exégèse de Cantique 2, 8 par les deux abbés illustre de façon similaire l’écart entre les aspirations de Guillaume à la contemplation solitaire sur un lieu élevé, et le modèle communautaire niché dans les vallées promu par Bernard ; l’évoca- tion par ce dernier du Mont-Cassin est au moins aussi surprenante que celle de Cîteaux dans la Vita prima. Au travers de son récit de la vie de Bernard (dans lequel il s’était refusé à relater leurs combats communs), Guillaume, déçu par l’évolution des cisterciens, laissa transparaître son idéal cartusien.
Not file

Dates and versions

hal-02349186 , version 1 (05-11-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02349186 , version 1

Cite

Alexis Grélois. Au Mont-Dieu ou dans le Val d'Absinthe? Le lieu idéal de l'expérience spirituelle comme point de divergence entre Guillaume de Saint-Thierry et Bernard de Clairvaux. Cîteaux Commentarii Cistercienses, 2018, Guillaume de Saint-Thierry, de Liège au Mont-Dieu, 69, pp.83-100. ⟨hal-02349186⟩
64 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More