Carleton Washburne, passeur transatlantique des conceptions de l’éducation nouvelle

Abstract : Parmi les pédagogues américains du mouvement progressiste, Carleton Wosley Washburne fait figure d’exception. En effet, dans un contexte où les échanges transatlantiques sur les questions éducatives restent limités, Carleton Washburne s’engagea dans une démarche de découverte et de diffusion des savoirs et expériences pédagogiques entre Europe et États-Unis. Sa curiosité des expériences éducatives le poussa à entreprendre, à la fin de l’année 1922, un voyage d’étude de trois mois sur le continent européen. À cette occasion, il visita 21 établissements répartis dans 8 pays, rencontra de nombreux éducateurs, directeurs d’établissements, inspecteurs, formateurs d’enseignants, parents… Il s’employa, à son retour aux États-Unis, à diffuser le produit de ses observations en faisant d’abord paraître un texte intitulé Progressive Tendencies in European Education (1923), puis en intégrant les propositions pédagogique de Decroly dans le 24th Yearbook of the National Society For The Study Of Education qu’il coordonnait (1925). Il publia ensuite, avec M. Stearns, New Schools in the Old World (1926), un ouvrage consacré aux établissements d’éducation nouvelle d’Europe. Toujours intéressé par les conceptions éducatives élaborées dans d’autres contextes, il diligenta en 1931 une enquête internationale sur l’éducation sur l’éducation. Mais Washburne contribua aussi à faire voyager ses pairs, faire découvrir l’éducation nouvelle européenne à des américains et attirer des représentants du « vieux continent » outre-Atlantique. Ainsi, il accueillit dans ses établissements de Winnetka (Illinois) des européens (Ovide Decroly et Raymond Buyse, Théodore Simon…) et envoya des enseignants de Winnetka à Genève pour enseigner à l’École internationale, mais aussi pour suivre les enseignements dispensés à l’Institut Jean-Jacques Rousseau. Nous souhaitons nous pencher dans cette communication sur Washburne comme « passeur » et interroger son rôle dans la circulation transatlantique des conceptions éducatives de l’Éducation nouvelle entre le début des années 1920 (création de la L.I.E.N. et voyage de Washburne) et le début du second conflit mondial, à travers l’étude des publications (ouvrages, revues pédagogiques, presse quotidienne), et des archives, comme celles de l’Institut Jean-Jacques Rousseau, témoignant d’une volonté de diffusion, éclairant son effectivité et la circulation des individus dans une dynamique qu’il contribua à impulser.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02342293
Contributeur : Marie Vergnon <>
Soumis le : jeudi 31 octobre 2019 - 18:37:16
Dernière modification le : vendredi 1 novembre 2019 - 01:37:49

Identifiants

  • HAL Id : hal-02342293, version 1

Citation

Marie Vergnon. Carleton Washburne, passeur transatlantique des conceptions de l’éducation nouvelle. Colloque international de l'ATRHE Passages, transferts, trajectoires en éducation, ATRHE, ERHISE, Jun 2019, Genève, Suisse. ⟨hal-02342293⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16