Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

De la domesticité à la professionnalisation, les effets d'une recherche action collaborative

Résumé : Dans leur texte intitulé « Reconnaître les apprentissages mutuels des employeurs et de leurs salariés au domicile : une recherche collaborative », Catherine Clénet et Mélanie Tocqueville examinent la façon dont une recherche-action collaborative initiée depuis 2016 par une équipe mixte (IPERIA, Ecole CentraleSupélec, Université de Rouen) permet de faire progresser l’identification et la reconnaissance d’activités professionnelles jusqu’alors peu formalisées en prenant l’exemple des activités salariés au domicile dans le cadre de l’emploi direct dans le contexte Français

Chap. 6
Le secteur des services à la personne, secteur en pleine évolution et transformation
Intérêt et sens de la recherche
Les acteurs, le terrain de recherche et la méthodologie
Premiers résultats : identification des apprentissages mutuels des salariés et des particuliers employeurs au domicile
Conclusion : vers la reconnaissance d’une professionnalisation réciproque…
Complete list of metadata

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02333239
Contributor : Catherine Clénet Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 25, 2019 - 11:39:59 AM
Last modification on : Thursday, April 28, 2022 - 4:11:30 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02333239, version 1

Citation

Catherine Clénet, Mélanie Tocqueville. De la domesticité à la professionnalisation, les effets d'une recherche action collaborative. Patrick Obertelli; Richard Wittorski. La recherche en sciences humaines et sociales et les enjeux de sociétés, Champ social éditions, pp.93-110, 2019, (Formation des adultes et professionnalisation), 979-10-346-0457-9. ⟨hal-02333239⟩

Share

Metrics

Record views

18