Critique de la “machine” législative au Bundestag (1949-1957)

Résumé : S’inscrivant dans une critique plus large de la modernité, le rejet unanime de la bureaucratie parlementaire par les élus du Bundestag des années 1950 assumait avant tout une fonction qui peut être qualifiée de nostalgique, consistant à suggérer que le Reichstag avait été un parlement plus humain que le Bundestag. Cette critique antibureaucratique remplissait également une fonction électoraliste de communication politique en permettant aux parlementaires de se présenter comme des personnalités authentiques, issues de la société civile ou du monde du travail.
Mots-clés : parlement bureaucratie
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02325455
Contributeur : Agathe Bernier-Monod <>
Soumis le : mardi 22 octobre 2019 - 11:33:33
Dernière modification le : mercredi 23 octobre 2019 - 01:42:14

Identifiants

  • HAL Id : hal-02325455, version 1

Collections

Citation

Agathe Bernier-Monod. Critique de la “machine” législative au Bundestag (1949-1957). Johannes Dahm; Ruth Lambertz-Pollan; Maïwenn Roudaut; Bénédicte Terrisse. Machines / Maschinen. Les machines dans l'espace germanique: de l'automate de Kempelen à Kraftwerk, Presses universitaires de Rennes, A paraître. ⟨hal-02325455⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

11