Construire et reconstruire. La gestion du risque d'inondation à l'époque romaine : l'apport de l'archéologie

Abstract : Cette communication aborde la question de la gestion d’une autre contrainte naturelle que le risque sismique : l’inondation. L'archéologie constitue une source d’information privilégiée pour aborder la question de la gestion des catastrophes naturelles, de la gestion des risques et de la gestion des crises sociétales qui découlent de la survenue d’épisodes catastrophiques. Nous nous attacherons ici à deux objectifs : - d’une part, examiner les techniques préventives mises en œuvre pour se prémunir des dégâts causés par les inondations et examiner les reconstructions effectuées sur les ouvrages - d’autre part, interroger la perception que les sociétés anciennes ont pu avoir du risque, même si l’archéologie des techniques n’est pas la voie d’entrée la plus directe pour cerner les modes de pensée des communautés et des individus. Notre présentation souligne la grande diversité des formes de risque et la multiplicité des réponses apportées par les sociétés antiques, en mettant en valeur la capacité d’adaptation de ces sociétés aux mutations de leur environnement.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02320240
Contributeur : Cécile Allinne <>
Soumis le : mardi 22 octobre 2019 - 13:51:26
Dernière modification le : jeudi 24 octobre 2019 - 01:17:58

Fichiers

Cécile ALLINNE_Résumé pour ...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02320240, version 1

Collections

Citation

Cécile Allinne. Construire et reconstruire. La gestion du risque d'inondation à l'époque romaine : l'apport de l'archéologie. Construire face au risque naturel dans les sociétés anciennes (Naples, 6-7 sept. 2019), Bonetto Jacopo; Dessales Hélène; Munzi Priscilla, Sep 2019, Naples, Italie. ⟨hal-02320240⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37

Téléchargements de fichiers

10