Gouvernance actuarielle et question sociale : entre psychiatrique et judiciaire

Résumé : Cet article propose de s'interroger sur l'héritage laissé par Robert Castel dans le champ du contrôle social autour de son usage de la notion de risque. Contre toute attente, la postérité de l'auteur dans ce champ doit beaucoup à son inscription dans une perspective gouvernementale par les milieux académiques anglo-saxons, sans d'ailleurs qu'il ne l'ait revendiquée comme telle. On trouve ainsi des traces de sa théorisation du passage de la dangerosité au risque, dans les travaux de Nikolas Rose sur la psychiatrie et dans ceux de Feeley et Simon sur la Justice actuarielle. Par-delà la finesse des observations de Castel sur le risque et leur caractère prémonitoire, le rattachement à la question sociale permet d'ouvrir des perspectives assez peu explorées jusqu'alors.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [38 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02316377
Contributeur : Marion Grosini <>
Soumis le : mardi 15 octobre 2019 - 11:38:37
Dernière modification le : mercredi 16 octobre 2019 - 01:24:14

Fichier

Gouvernance-actuarielle-et-que...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-02316377, version 1

Citation

Marion Grosini. Gouvernance actuarielle et question sociale : entre psychiatrique et judiciaire. Revue sciences et actions sociales, 2017, Jeunesses et marginalités. ⟨hal-02316377⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

8

Téléchargements de fichiers

7