Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Vivre en zone contaminée ou les paradoxes de la gestion du risque

Résumé : Les auteurs de cet article ont été chargés d’une recherche pour le compte de la Communauté européenne, d’une durée de vingt-quatre mois (de 1997 à 1998) en collaboration avec Fred Brinkman, coordinateur du programme et chercheur au Department of International Relations – Holland University, et Denise Adler, médecin et chercheur au Laboratoire de didactique et d’épistémologie des sciences (LDES) de l’université de Genève. Ce projet avait pour but d’analyser les stratégies d’information du public dans le cadre de la gestion des conséquences de la catastrophe de Tchernobyl, pour mettre en place ensuite son propre système d’information et d’éducation pour la santé..*** Plan *** Vingt ans après, que sait-on de Tchernobyl ? - Analyses empiriques - La résignation et le déni - La vie en territoire contaminé, entre gestion du risque et retour à la vie normale : deux tendances contradictoires - Première tendance : la prise en compte du risque radiologique - Seconde tendance : l'aspiration au retour à la normale
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02307501
Contributor : Laurent Bocéno <>
Submitted on : Monday, October 7, 2019 - 4:24:37 PM
Last modification on : Wednesday, February 12, 2020 - 1:45:49 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02307501, version 1

Collections

Citation

Laurent Bocéno, Yves Dupont, Guillaume Grandazzi, Frédérick Lemarchand. Vivre en zone contaminée ou les paradoxes de la gestion du risque. Les silences de Tchernobyl : l'avenir contaminé, Éditions Autrement, pp.114-125, 2006, Frontières, 978-2-7467-0821-1. ⟨hal-02307501⟩

Share

Metrics

Record views

39