Skip to Main content Skip to Navigation
Books

De l'aperception immédiate, Mémoire de Berlin, 1807

Résumé : Dès le début du siècle, la France eut un grand métaphysicien, le plus grand qu’elle eût produit depuis Descartes et Malebranche : Maine de Biran. Bergson. Achevé en 1807, le Mémoire de Berlin, connu sous le titre De l’aperception immédiate, constitue un exposé synthétique et concis de la philosophie de Maine de Biran (1766-1824), et l’une des meilleures voies d’entrée dans son œuvre. En dialogue avec Locke, Condillac et les idéologues, Maine de Biran y développe une conception nouvelle de l’aperception de soi, qui prend forme dans l’expérience intérieure du sentiment de l’effort. Déployant des thèmes majeurs de l’œuvre (comme le statut de la réflexion et de la représentation, l’analyse du rapport voix-ouïe, ou la décisive inscription du corps dans la délimitation du fait primitif de conscience), le traité contribue de façon éclatante à l’affirmation de cette conception nouvelle de l’existence et de l’individu, qui fécondera le spiritualisme français, et dont l’influence s’étendra bien au-delà, jusqu’à la phénoménologie contemporaine.
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02304269
Contributor : Anne Devarieux <>
Submitted on : Thursday, October 3, 2019 - 10:06:53 AM
Last modification on : Tuesday, September 15, 2020 - 11:33:11 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02304269, version 1

Collections

Citation

Anne Devarieux, Maine de Biran (1766-1824). De l'aperception immédiate, Mémoire de Berlin, 1807. Librairie Générale Française, 288 p., 2005, Classiques de la philosophie ; Livre de poche, 2-253-08697-5. ⟨hal-02304269⟩

Share

Metrics

Record views

34