Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L'autonomie du social par le mutuellisme hier et aujourd'hui

Résumé : L’analyse du social par Proudhon est profondément anarchiste : la société se fait elle-même, tandis que la politique et la religion viennent au contraire la figer par un principe organisateur transcendant. L’anarchie est en ce sens l’autonomie du social, incarnée par des pratiques populaires. Le mutuellisme proudhonien, et à sa suite l’anarchisme, ne vise en ce sens rien d’autre que de favoriser l’autonomisation du social, notamment par rapport au politique. L’anarchie n’est ainsi pas le chaos ou le laissez-faire des libéraux. Le mutuellisme de Proudhon – qui est d’abord celui des canuts et des « partageux » – continue d’exercer une certaine influence aujourd’hui, moins au sein de l’économie solidaire que dans des initiatives d’orientation anarchiste, notamment de mutuelles de base.
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02302701
Contributor : Julien Vignet <>
Submitted on : Tuesday, October 1, 2019 - 7:23:46 PM
Last modification on : Tuesday, January 14, 2020 - 2:56:27 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02302701, version 1

Collections

Citation

Julien Vignet. L'autonomie du social par le mutuellisme hier et aujourd'hui. Revue d’études proudhoniennes, 2017, pp.41-51. ⟨hal-02302701⟩

Share

Metrics

Record views

30