Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le Berceau de Dieu (1926) : trente-sept vedettes pour un cinéma en mal de stars

Résumé : En juin 1926 sort à Paris un film intitulé Le Berceau de Dieu (ou Les Ombres du passé), superproduction promue depuis plusieurs mois comme une « manifestation grandiose de la cinématographie française » animée par « 37 vedettes françaises ». Cet article entreprend d’étudier ce film tombé dans l’oubli, en interrogeant en particulier, jusque dans ses abus, la notion de « vedette » placée au cœur de la campagne de publicité, à une époque où la presse ne cesse pourtant de déplorer le manque d’étoiles françaises et leur peu de rayonnement face aux stars américaines. Pour ce faire est adoptée une approche globale, confrontant le discours promotionnel dont le film a fait l’objet aux réalités de sa production, avant d’analyser son contenu mêlant, sur le modèle des réalisations de Cecil B. DeMille, visées d’édification religieuse et touches d’érotisme, pour enfin examiner l’accueil public et critique qui lui fut réservé en son temps. C’est en empruntant ainsi la voie d’une histoire culturelle du cinéma que ce texte propose de se pencher sur cet étrange objet cinématographique, non pas en vue d’une improbable réhabilitation, mais afin de cerner ce que celui-ci peut nous apprendre des ambitions, des stratégies et des écueils du cinéma français au milieu des années 1920.
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02298823
Contributor : Myriam Juan <>
Submitted on : Friday, September 27, 2019 - 11:27:34 AM
Last modification on : Tuesday, April 21, 2020 - 11:47:46 AM

Identifiers

Collections

Citation

Myriam Juan. Le Berceau de Dieu (1926) : trente-sept vedettes pour un cinéma en mal de stars. Sociétés & Représentations, Publications de la Sorbonne, 2016, Dire l'inceste, 42 (2), pp.159-179. ⟨10.3917/sr.042.0159⟩. ⟨hal-02298823⟩

Share

Metrics

Record views

72