L'île qui se dérobe : la Sicile d'Elio Vittorini

Résumé : Parmi les nombreuses manières de considérer la nature du lien existant entre un écrivain et la ville qui l’a vu naître, l’une assez simple consiste à interroger ses textes, fictionnels ou de mémoire, pour y chercher une réponse à la question du départ des lieux d’origine. Dans le cas d’auteurs du Mezzogiorno, l’exil est généralement lié à une volonté d’épanouissement personnel et de promotion sociale. C’est à Milan, Florence, Turin ou Rome, selon les époques, que se trouvent les principales revues et maisons d’édition qui sont un élément important du marché culturel et artistique. L’histoire littéraire des écrivains du Sud de l’Italie, Napolitains et Siciliens en particulier, peut se faire aussi par le biais de ces itinéraires individuels subissant un tropisme septentrional dont les exemples ne sont que trop nombreux. Elio Vittorini illustre cette nécessité du déracinement souvent accompagnée d'un sentiment de culpabilité et la volonté de revenir, par l’œuvre, sur ces terres de l’enfance ainsi délaissées. C’est très tôt chez lui que l’appel du continent s’est exprimé, susceptible de répondre aux aspirations de liberté et d’ouverture d’un jeune Sicilien étouffant dans une société provinciale étriquée. De nombreux témoignages confirment cette impatience du jeune Elio qui a favorisé une sorte de portrait romantique du personnage, largement mis en scène d’ailleurs par l’intéressé lui-même. Qu’il s’agisse de ses premières fugues en train, grâce aux billets gratuits dont bénéficiaient les familles de cheminots, de l’enlèvement de Rosa Quasimodo, la sœur du poète et première épouse d’Elio, de son désir d’engagement dans l’aviation ou de son admiration pour Malaparte rencontré à Rome en 1926, la jeunesse de Vittorini s’inscrit dans ce besoin de rendre romanesque une existence « petite-bourgeoise » qui sera la cible de ses premiers récits. Notre étude entend repérer et analyser les signes d'un éloignement nécessaire source à la fois d'émancipation culturelle et de d'inspiration littéraire.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [19 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02291768
Contributeur : Vincent d'Orlando <>
Soumis le : jeudi 19 septembre 2019 - 11:15:42
Dernière modification le : mercredi 23 octobre 2019 - 01:05:55

Fichier

L'île qui se dérobe. La Sici...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02291768, version 1

Collections

Citation

Vincent d'Orlando. L'île qui se dérobe : la Sicile d'Elio Vittorini. Archives Départementales de la Manche. De la Normandie à la Sicile. Réalités, représentations, mythes, 2004, 2-86050-017-0. ⟨hal-02291768⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6

Téléchargements de fichiers

10