Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Poster

Le ganciclovir, pour traiter la rhinopneumonie demain ?

Résumé : Les herpesvirus équins1 et 4 sont indéniablement des virus responsables de pertes économiques importantes pour les acteurs de la filière équine. Ces virus sont responsables de la rhinopneumonie équine, qui se caractérise par des problèmes respiratoires, des avortements et des troubles nerveux. À ce jour,la vaccination reste le meilleur moyen de lutte contre cette maladie. Il n’existe cependant pas de traitementantiviralspécifique efficace contre la rhinopneumonie équine.Durant notre étude,nous avons évalué l’effet de 1200 moléculesissues d’utilisationsenmédecine humainecontre l’HVE-1. Nous avons identifié le ganciclovir comme étant la molécule la plus efficace contre l’HVE-1. Leganciclovirpermet d’empêcherla réplication de l’HVE-1 dès 5 μg/mLet montre,in vitro,une concentration efficace 10 fois supérieure à cellede l’aciclovir,qui est actuellementla seule molécule àavoir été utiliséesur le terrain pour soigner les formes graves de la rhinopneumonie. L’effet antiviral du ganciclovir a été confirmé surdessouches isolées sur le terrain et contre une souche d’HVE-4. Cette étude a permis de mettre en évidence le très bon effet antiviral du ganciclovir contre lesHVE-1 et HVE-4 en conditions de laboratoire
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02286181
Contributeur : Côme Thieulent <>
Soumis le : vendredi 13 septembre 2019 - 14:51:43
Dernière modification le : samedi 11 avril 2020 - 14:29:48

Identifiants

  • HAL Id : hal-02286181, version 1

Citation

Côme Thieulent, Erika Hue, Christine Fortier, Peggy Suzanne, Stephan Zientara, et al.. Le ganciclovir, pour traiter la rhinopneumonie demain ?. Journées sciences et innovations équines, May 2019, Saumur, France. ⟨hal-02286181⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

53