Jouer le jeu (dramaturgie et “mise en abîme” dans trois pièces de Lope de Vega)

Résumé : Parmi les pièces qu’il écrit pendant son exil de Madrid (1588-1595), Lope nomme explicitement trois jeux dans El Verdadero amante, Los Amores de Albanio e Ismenia, et La Infanta desesperada. Leur fonctionnement paradoxal est redoublé par celui du théâtre : paradoxe de leur fausse inutilité, de contraintes et de libertés, d’écriture et de spontanéité, de sérieux et de légèreté. Les jeux de l’ABC et de la librea allient dramaturgie et improvisation. Ces suspensions temporelles dynamiques placées dans l’acte d’exposition ou de « nudo » sont un outil pour Lope : théâtres en miniature dans le théâtre, scénettes à forte potentialité imaginative, sorte de loupes grossissantes, condensés de références culturelles populaires, moments d’excès corporels, espaces de vérité et jeux interdits, pur plaisir et réjouissance du public.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02278265
Contributeur : Claudine Marion-Andrès <>
Soumis le : mercredi 4 septembre 2019 - 11:32:15
Dernière modification le : mardi 5 novembre 2019 - 09:30:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-02278265, version 1

Collections

Citation

Claudine Marion-AndrÈs. Jouer le jeu (dramaturgie et “mise en abîme” dans trois pièces de Lope de Vega). Venko Kanev; Miguel Olmos; Milagros Torres; José Vicente Lozano; Daniel Vives. Travaux et Documents Hispaniques, 2011, Le Jeu : textes et société ludique, I. Littérature espagnole. ⟨hal-02278265⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18