Hantise de la guerre civile en France en 1873 : frères d’armes plutôt que frères ennemis au théâtre

Résumé : En 1873 deux pièces, l’une de Catulle Mendès, Frères d’armes, l’autre d’Alexandre Dumas fils, La Femme de Claude, portent à la scène une rivalité fratricide attisée par une femme jalouse. Les frères ennemis courent le risque de se détruire, mais aussi celui de nuire à l’équilibre politique et social. Alors que la France vient de subir une défaite face à la Prusse, d’y perdre l’Alsace et la Lorraine et de connaître avec la Commune une guerre civile, la hantise du déchirement entre frères s’offre comme métaphore autant que comme mise en garde. Les dramaturges se privent ce faisant de l’argument dramaturgique dynamique de l’affrontement pour lui préférer l’argument idéologique de la concorde.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02275728
Contributeur : Florence Fix <>
Soumis le : dimanche 1 septembre 2019 - 18:18:22
Dernière modification le : lundi 2 septembre 2019 - 01:13:16

Identifiants

  • HAL Id : hal-02275728, version 1

Collections

Citation

Florence Fix. Hantise de la guerre civile en France en 1873 : frères d’armes plutôt que frères ennemis au théâtre. Acta Iassyensia Comparationis, Alexandru Ioan Cuza University Press., 2019, Frères ennemis. ⟨hal-02275728⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

32