Se souvenir de Guitry, oublier son théâtre : une paradoxale postérité

Résumé : Le dramaturge, comédien et metteur en scène Sacha Guitry (1885-1957) a fait de la superposition de sa vie et de son œuvre un principe autant médiatique qu’esthétique. Auteur de plus d’une centaine de pièces, il occupe la scène théâtrale française durant toute la première partie du XXe siècle. S’agrégeant à une histoire littéraire comique de Molière à Labiche, il construit aussi une scénographie auctoriale où il se pose en héritier et continuateur, s’assurant ainsi une notoriété qu’il pense vouée à durer. Ce n’est pourtant pas le cas et la postérité retient son nom, mais pas son œuvre. On propose à cette désaffection une triple lecture : la sur-exposition de l’auteur, connu pour ses mots d’esprit, sa vie privée et ses films originaux, a éclipsé l’œuvre théâtrale ; celle-ci, jouée durant l’Occupation par un mondain qui maintient ouvert son théâtre et y voit une élégance à la française, souffre également d’une forme d’indignité littéraire ; enfin, formellement moins inventive que le cinéma du même auteur, plutôt conservatrice dans ses motifs comme dans ses constructions, elle n’est plus guère connue que comme un jalon de l’histoire du théâtre comique, sans en constituer un élément majeur.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02275525
Contributeur : Florence Fix <>
Soumis le : vendredi 30 août 2019 - 21:16:53
Dernière modification le : samedi 31 août 2019 - 01:17:45

Identifiants

  • HAL Id : hal-02275525, version 1

Collections

Citation

Florence Fix. Se souvenir de Guitry, oublier son théâtre : une paradoxale postérité. Witold Wolowski. Le Théâtre à(re)découvir. Intermédia / Intercultures, vol. 1, 1, Peter Lang, pp.179-194, 2018, 978-3631717240. ⟨hal-02275525⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37