La violence au théâtre

Résumé : Infanticide et régicide, mutilations, viol, assassinats et actes de barbarie, la violence se déploie sur la scène du théâtre européen depuis ses origines. Fondatrice des grands mythes tragiques et bibliques, constitutive d’une réflexion sur le pouvoir, l’individu et l’État, l’écriture théâtrale de la violence questionne les enjeux de sa représentation et de sa réception. Dramaturgie des limites, elle bouleverse les frontières du représentable et contraint le spectateur — captif ou voyeur, critique ou médusé — à endosser une posture active, mais ambivalente, à l’égard du spectacle. S’appuyant sur une analyse claire et détaillée du corpus au programme de l’agrégation de Lettres 2010 (Shakespeare, Corneille, Kane, Strauss), le présent volume réfléchit aux spécificités de l’écriture dramaturgique de la violence et de sa mise en scène, rapportées au champ de l’éthique, de l’histoire culturelle, du politique et des médias.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02267078
Contributeur : Florence Fix <>
Soumis le : dimanche 18 août 2019 - 16:39:32
Dernière modification le : lundi 19 août 2019 - 01:13:13

Identifiants

  • HAL Id : hal-02267078, version 1

Citation

Florence Fix, Frédérique Toudoire-Surlapierre, Véronique Lochert. La violence au théâtre. Presses universitaires de France, 2010, CNED, 978-2130581772. ⟨hal-02267078⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22