Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Le Cahier rouge de Marina Tsvetaeva

Résumé : Le Cahier rouge: un simple cahier d’écolier sauvegardé par miracle qui accompagna Marina Tsvetaeva dans un moment décisif de sa vie à Paris, en 1932-1933. Il aurait dû disparaître, étant donné les circonstances mouvementées de son existence et de l’époque. Mais elle le confia à un ami avant de quitter la France et de repartir en URSS en 1939. Un cahier inédit où l’on peut lire à livre ouvert le déroulement de sa création poétique. Où l’on observe le poète à sa table de travail écrivant, cherchant et trouvant, tantôt sous le coup de l’inspiration, tantôt dans une endurante patience, le verbe poétique ; où l’on découvre enfin l’écriture en français d’une poétesse russe qui aurait pu devenir poétesse française. Ce cahier célèbre aussi deux géants de la poésie, Pasternak et Maïakovski, les amours féminines, les passions charnelles, le bonheur du conte et de l’enfance perdue, tous les démons et les délices de l’imagination. Une histoire de la création sur un fond idéologique et politique qui déchira le siècle. Une époque terrible, où il est question de survie, où le crime totalitaire est irrémédiable, qui voit la fin de toute espérance, la disparition de la génération des poètes de l’Âge d’argent, la mort de la poésie.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02179097
Contributeur : Caroline Berenger <>
Soumis le : mercredi 10 juillet 2019 - 14:13:57
Dernière modification le : lundi 27 avril 2020 - 15:20:43

Identifiants

  • HAL Id : hal-02179097, version 1

Collections

Citation

Caroline Bérenger, Véronique Lossky. Le Cahier rouge de Marina Tsvetaeva. Éditions des Syrtes, 2011, 9782845451650. ⟨hal-02179097⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22