Le statut partisan du chef de l'Etat turc

Résumé : Le statut partisan du chef de l’État en Turquie a été amorcé par la pratique du régime politique turc, bien avant les révisions constitutionnelles de 2007 et 2017. Toutefois, la consécration officielle de ce statut lors de la dernière révision, qui fait du président le chef de l’État et le leader officiel du parti, va bien au-delà en transformant la nature même du régime. Si la révision constitutionnelle de 2007 prévoyant notamment l’élection directe systématise une lecture présidentialisée des institutions en s’inscrivant, en ce qui concerne ses motifs, dans un affrontement entre le parti majoritaire et les autorités de tutelle, celle de 2017 bouleverse complètement l’équilibre du régime en instaurant une confusion des pouvoirs au profit du président partisan, et en réduisant considérablement les chances de revenir à une interprétation neutre du statut présidentiel.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [13 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02176464
Contributeur : Aysegul Fistikci <>
Soumis le : samedi 13 juillet 2019 - 15:41:36
Dernière modification le : lundi 15 juillet 2019 - 11:17:28

Fichier

09_Fistikci (2).pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-02176464, version 1

Collections

Citation

Aysegul Fistikci. Le statut partisan du chef de l'Etat turc. Cahiers de la recherche sur les droits fondamentaux , Presses universitaires de Caen, 2018, Les partis politiques. ⟨hal-02176464⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

42

Téléchargements de fichiers

20