Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Les effets anti-H1 intéressants dans les insomnies de maintien : réflexion sur les intérêts comparés de la doxylamine et de la doxépine

Résumé : La doxylamine (Donormyl®, Lidene®, Génériques) est couramment délivrée par les pharmaciens à l’officine comme somnifère. En France il n’est prescrit aujourd’hui que pour traiter les insomnies occasionnelles chez l’adulte. Au vu des avancées sur le rôle des médicaments agonistes inverses du récepteur H1 de l’histamine dans le traitement de l’insomnie, et spécifiquement la doxépine à faible dose (3 mg et 6 mg) commercialisée aux États-Unis et au Canada (Silenor®), nous suggérons que l’emploi de la doxylamine pourrait être utile essentiellement pour traiter des insomnies du dernier tiers de la nuit. Une meilleure information du pharmacien sur le maniement de cet hypnotique anti-H1 serait bénéfique pour la patientèle.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02173189
Contributeur : Jean-Marie Vaugeois <>
Soumis le : jeudi 4 juillet 2019 - 12:34:10
Dernière modification le : lundi 29 juin 2020 - 15:14:03

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

G. Dupuis, Jean-Marie Vaugeois. Les effets anti-H1 intéressants dans les insomnies de maintien : réflexion sur les intérêts comparés de la doxylamine et de la doxépine. L'Encéphale, Elsevier Masson, 2019, pp.80-82. ⟨10.1016/j.encep.2019.01.006⟩. ⟨hal-02173189⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66