Space Matters in Rachel Cusk’s Arlington Park

Résumé : Cet article se propose d’analyser comment l’utilisation de l’espace dans Arlington Park de Rachel Cusk sert à définir les personnages féminins, notamment certains aspects de la condition féminine dans le monde occidental contemporain. L’analyse de cette thématique en lien avec la littérature anglaise du dix-neuvième siècle s’avère fructueuse. Nous proposons l’hypothèse suivante : en mettant l’accent sur la notion d’espace, Cusk est certes une moderniste dans le style, mais elle reste volontairement proche des Victoriens. Le choix des thématiques et la manière dont elle observe l’interaction entre les personnages féminins et leur espace, caractéristique de la littérature féminine du dix-neuvième siècle en Grande-Bretagne, lui permet de formuler un message féministe clair. En effet, son roman examine l’expérience de la différence sexuelle, et montre que l’espace est déterminé par les relations entre les sexes, pour en dénoncer l’effet discriminatoire.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [44 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02171922
Contributeur : Armelle Parey <>
Soumis le : mercredi 3 juillet 2019 - 11:57:38
Dernière modification le : mercredi 13 novembre 2019 - 11:44:01

Fichier

Cusk.erea-3192.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Armelle Parey. Space Matters in Rachel Cusk’s Arlington Park. E-rea - Revue électronique d’études sur le monde anglophone, Laboratoire d’Études et de Recherche sur le Monde Anglophone, 2013, ⟨10.4000/erea.3192⟩. ⟨hal-02171922⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24

Téléchargements de fichiers

62