Détecter et Éviter les prédateurs chez la seiche (Sepia officinalis) : quel(s) côté(s) choisir ?

Abstract : Certains animaux sont latéralisés d'un point de vue comportemental et neurologique. Mais quelles sont les fonctions et les bases de ces différences gauche / droite ? Dans l'exemple de la détection des prédateurs et des proies, les seiches peuvent être latéralisées et leurs comportements répartis de part et d'autre de l'animal : on sait par exemple, que la plupart des seiches préfèrent le champ visuel gauche pour détecter les prédateurs et le champ visuel droit pour repérer les proies. Ainsi on peut penser que les animaux latéralisés voient leurs comportements repartis de manière équitable dans le cerveau pour un fonctionnement neurologique optimal ou la possibilité d'exprimer plus facilement ces comportements de manière simultanée. Qu'en est-il pour deux aspects d'une même fonction telle que le camouflage, dont la fonction est également d'échapper aux prédateurs ? Certains aspects du camouflage sont en effet latéralisés, comme par exemple les différences contraste où les seiches ont une préférence pour ce qu'elles observent dans l'oeil droit. Les autres aspects du camouflage (motif, posture, texture) le sont-ils tous également et du même côté, c.à.d. opposé à la détection de prédateur ? Ou bien les différents aspects du camouflage sont-ils répartis de part et d'autre du cerveau de manière équitable pour ? Nous avons réalisé des mesures la latéralisation chez des animaux de 6 à 9 mois dans les contextes de détection de prédateurs et de camouflage afin de déterminer les préférences gauche/droite chez les seiches pour ces comportements. On peut penser qu'un comportement aussi complexe que le camouflage peut voir ses différents aspects répartis équitablement de part et d'autre de son cerveau, et donc les préférences visuelles reparties entre l'oeil droit et l'oeil gauche, plutôt que d'être toutes du côté opposé à la détection de prédateur. Cette étude a pour objectif de nous permettre de pouvoir mieux comprendre la répartition des tâches dans le cerveau de ces animaux.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02164660
Contributeur : Antoine l'Azou <>
Soumis le : mardi 25 juin 2019 - 11:40:00
Dernière modification le : jeudi 9 janvier 2020 - 16:08:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-02164660, version 1

Citation

Pauline Zablocki-Thomas, Léanna Tessonneau, Christelle Jozet-Alves. Détecter et Éviter les prédateurs chez la seiche (Sepia officinalis) : quel(s) côté(s) choisir ?. 49ème Colloque Annuel de la SFECA, Jun 2019, Lille, France. ⟨hal-02164660⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51