Simulation numérique d’un parc pilote d’hydroliennes avec des vitesses de courant extrêmes : application au cas du Raz Blanchard

Abstract : L'effet sur la puissance disponible des fermes hydroliennes dépend de nombreux facteurs, entre autres la vitesse du courant, le rendement de la machine et pour un parc l'espacement entre les machines. Cet article présente une méthodologie pour étudier l’écoulement au sein d’un parc d’hydroliennes. Les hydroliennes sont représentées par le concept de l’Actuator Disk. Une validation est réalisée sur la base des expériences de HARRISON et al. (2010) pour une machine. Puis, un parc de 10 turbines est étudié dans les conditions d’écoulement correspondant à la vitesse maximale atteinte pendant un cycle de marée de vives eaux.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02157575
Contributeur : Christine Rouil <>
Soumis le : lundi 17 juin 2019 - 10:14:06
Dernière modification le : mercredi 17 juillet 2019 - 16:04:42

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

van Thinh Nguyen, Sylvain Guillou, Alina Santa Cruz. Simulation numérique d’un parc pilote d’hydroliennes avec des vitesses de courant extrêmes : application au cas du Raz Blanchard. Journées Nationales Génie Côtier - Génie Civil, Jul 2014, Dunkerque, France. pp.769-778, ⟨10.5150/jngcgc.2014.084⟩. ⟨hal-02157575⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29