Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Le surnaturel au service de la raison. Lecture "quantique" de trois récits fantastiques de Julio Cortázar

Résumé : Julio Cortázar, dans son essai Le tour du jour en quatre-vingts mondes [1964], relie ce qu’il appelle le « sentiment de l’absurde » à une expérience de décentrement ontologique provoquée par la prise en compte, depuis notre univers familier, de vérités contre-intuitives et scandaleuses (du point de vue du sens commun) issues des sciences physiques (physique quantique et relativité einsteinienne). Cet article s’intéresse aux manifestations du sentiment de l’absurde sur le plan littéraire, en mettant à jour des résonances implicites fortes de la physique quantique dans trois nouvelles fantastiques célèbres de Julio Cortázar.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02157452
Contributeur : Anouck Linck <>
Soumis le : dimanche 16 juin 2019 - 23:20:53
Dernière modification le : jeudi 30 avril 2020 - 17:32:49

Identifiants

  • HAL Id : hal-02157452, version 1

Collections

Citation

Anouck Linck. Le surnaturel au service de la raison. Lecture "quantique" de trois récits fantastiques de Julio Cortázar. Implications philosophiques, Implications philosophiques, 2015, Littérature et absurde, [16 p.]. ⟨hal-02157452⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

57