For et la construction des espaces référentiels

Résumé : Ce travail, qui s’inscrit dans le cadre de la théorie d’A. Culioli, fait suite à un autre article intitulé « De quelques emplois de for », et il ne traite donc que des valeurs de for, en tant que préposition, qui n’ont pas été envisagées dans l’article précédent, à savoir « durée », « point de vue » et « étalonnage ». Il est montré que, tout comme avec ses autres valeurs, for peut être analysé comme le marqueur d’un hiatus, mais dans ce cas, et respectivement, temporel, subjectif et référentiel. La construction de ce hiatus peut être interprété d’un point de vue métalinguistique comme indiquant soit une discontinuité quantitative soit une altérité qualitative soit enfin une valuation subjective. Ces trois concepts théoriques apparaissent en effet beaucoup plus à même de rendre compte, à la fois syntaxiquement et sémantiquement, des trois valeurs de for envisagées que le recours systématique à des critères extralinguistiques qui est en encore trop souvent de mise dans le traitement linguistique des prépositions.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02152980
Contributeur : Eric Gilbert <>
Soumis le : mardi 11 juin 2019 - 18:36:06
Dernière modification le : jeudi 13 juin 2019 - 01:40:04

Fichier

For 1 et la construction des e...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02152980, version 1

Collections

Citation

Eric Gilbert. For et la construction des espaces référentiels. Syntaxe et Sémantique, Presses Universitaires de Caen, 2000. ⟨hal-02152980⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14

Téléchargements de fichiers

37