Mourir pour autrui ou la gloire du fini

Résumé : Le sens qui ne relève pas de l’être est le sens éthique de la mort ; c’est à partir de l’espérance comme origine du temps que la mort peut être comprise, car elle est le pur amour de l’autre, patience de l’Autre dans laquelle la mort de l’autre demeure première par rapport à ma mort. Autrui me donne à moi-même, il me donne de pouvoir mourir pour lui, et pas seulement pour moi, dans l’espérance de l’inespéré.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02147261
Contributeur : Emmanuel Housset <>
Soumis le : mardi 4 juin 2019 - 15:27:41
Dernière modification le : lundi 1 juillet 2019 - 13:50:21

Identifiants

  • HAL Id : hal-02147261, version 1

Collections

Citation

Emmanuel Housset. Mourir pour autrui ou la gloire du fini. Bertrand Quentin. Des philosophes devant la mort, ⟨Editions du Cerf⟩, pp.121-140, 2016, 9782204113687. ⟨hal-02147261⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

10