La paléopathologie de l'ostéomalacie : deux cas originaux provenant du nord de la France

Résumé : Le squelette 2139 du site d’Amiens Ilot des Boucheries (IVe siècle) et le squelette 515 du site de Saint Amé (XVIe -XVIIIe siècles) sont présentés en raison de fractures incomplètes. Le premier appartenait à un homme mature, le second à une femme de 50 ans +/- 4 ans. Nous décrivons les pathologies associées et de l’intérêt de la microscopie optique dans le diagnostic de l’avitaminose D de l’adulte.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02146267
Contributeur : Cécile Chapelain de Seréville-Niel <>
Soumis le : lundi 3 juin 2019 - 17:25:56
Dernière modification le : mardi 4 juin 2019 - 12:00:32

Identifiants

  • HAL Id : hal-02146267, version 1

Citation

V. Auslender, V. Dedryver, Nuria Villena I Mota, E. Binet, Thomas Colard, et al.. La paléopathologie de l'ostéomalacie : deux cas originaux provenant du nord de la France. Des lésions du passé aux diagnostics modernes, colloque du Groupe des paléopathologistes de Langue Française (GPLF), Apr 2009, Szeged, Hongrie. ⟨hal-02146267⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

26