Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

L'anthropologie au risque de la phénoménologie dans "Penser l'homme et la folie"

Résumé : La philosophie d’Henri Maldiney propose un renversement de la perspective habituelle par cette mise en évidence que « la pathologie nous éclaire » sur l’exister en tant que tel, car elle dévoile cette endurance originaire de l’altérité, qui n’est pas une capacité a priori du sujet, et qui peut conduire tout aussi bien à se blinder dans la psychose qu’à répondre patiemment à l’appel du monde. En effet, il est nécessaire de remonter à l’impossible ouverture pour que la transpassibilité se donne à voir comme une « ouverture, ab-solue de tout projet ». En conséquence, l’appel à l’anthropologie n’est pas dans la pensée d’Henri Maldiney un renoncement à la philosophie, car l’anthropologie donne le lieu à partir duquel comprendre qu’être soi, c’est endurer l’événement et être mis en demeure de répondre de l’instant éclaté.
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02145566
Contributor : Emmanuel Housset <>
Submitted on : Monday, June 3, 2019 - 10:12:46 AM
Last modification on : Thursday, June 25, 2020 - 2:28:08 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02145566, version 1

Collections

Citation

Emmanuel Housset. L'anthropologie au risque de la phénoménologie dans "Penser l'homme et la folie". Henri Maldiney : phénoménologie, psychiatrie, esthétique, Presses Universitaires de Rennes, pp.53-73, 2014, Philosophica (Rennes), 978-2-7535-3441-4. ⟨hal-02145566⟩

Share

Metrics

Record views

44