Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Identifiabilité et activation référentielles dans les titres de presse

Résumé : Après avoir soumis la théorie de l’accessibilité d’Ariel à l’épreuve des titres – de manière comparable à Kronrod & Engel (2001), mais avec des résultats, on le verra, très différents –, on soulignera, dans cette communication, l’importance des deux catégories de Chafe (1976), l’identifiabilité et l’activation, pour l’étude des expressions référentielles dans les titres de presse. Si la théorie de l’accessibilité d’Ariel (1990) se révèle intéressante pour étudier les expressions référentielles de la titraille et du début des articles de presse (le choix des marqueurs d’accessibilité en accompagnant généralement le mouvement élaborant), elle paraît moins appropriée à leur étude dans les seuls titres. Les formes spécialisées dans les mentions initiales (les indéfinis existentiels) n’ont d’ailleurs pas leur place dans l’échelle d’accessibilité, alors qu’elles constituent une part non négligeable des expressions référentielles relevées dans les titres. Les deux catégories de Chafe (1976), l’identifiabilité et l’activation, permettent, elles, non seulement de rendre compte de l’ensemble des expressions référentielles utilisées dans les titres, mais aussi d’identifier deux types de titres, dans lesquels l’expression référentielle initiale n’est pas soumise aux mêmes contraintes. Ces deux types de titres se distinguent par leur structure informationnelle : alors que les uns sont des énoncés thétiques ordinaires, les autres sont des énoncés thétiques à topique initial non lié présentant des caractéristiques comparables aux « constructions à topique non lié » de Lambrecht (1994). Alors que les titres thétiques ordinaires n’imposent aucune restriction sur l’identifiabilité du référent et privilégient l’emploi d’expressions dont les référents sont inactifs, les titres à topique initial non lié imposeront, eux, une contrainte d’identifiabilité sur le premier référent. Celui-ci doit, en effet, être identifiable, contrainte généralement admise pour les topiques. Cette contrainte d’identifiabilité exclut de la position initiale les SN indéfinis qu’on peut trouver à l’initiale des titres thétiques ordinaires.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

Cited literature [27 references]  Display  Hide  Download

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02143797
Contributor : Mathilde Salles <>
Submitted on : Wednesday, May 29, 2019 - 3:47:39 PM
Last modification on : Friday, January 22, 2021 - 10:36:48 AM

File

shsconf_cmlf14_01151.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Mathilde Salles. Identifiabilité et activation référentielles dans les titres de presse. 4e Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF-2014), Jul 2014, Berlin, Allemagne. pp.3209-3223, ⟨10.1051/shsconf/20140801151⟩. ⟨hal-02143797⟩

Share

Metrics

Record views

55

Files downloads

167