Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Que présuppose l'anaphore dite présuppositionnelle ? Sur la coréférenciation des expressions nominales complètes

Résumé : Avec la notion d'anaphore ‘présuppositionnelle’, Milner (1982) présente la question de la coréférenciation des expressions complètes (descriptions définies complètes et noms propres) comme une affaire de connaissances extralinguistiques sur les référents. Pourtant, les exemples dans lesquels l'interprétation coréférentielle parvient à s’établir indépendamment de ce type de connaissances ne sont pas si rares. Le rôle des relations de cohérence est ici primordial, mais il l'est aussi pour l'interprétation des expressions incomplètes. L'originalité de l'anaphore présuppositionnelle est donc ailleurs: dans ses affinités avec une relation de cohérence particulière – la relation d’"Elaboration" – et l'association entre relations de cohérence et relations paratextuelles.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [50 references]  Display  Hide  Download

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02143371
Contributor : Mathilde Salles <>
Submitted on : Tuesday, June 4, 2019 - 12:02:40 PM
Last modification on : Monday, January 18, 2021 - 2:08:48 PM

Identifiers

Collections

Citation

Mathilde Salles. Que présuppose l'anaphore dite présuppositionnelle ? Sur la coréférenciation des expressions nominales complètes. Journal of French Language Studies, Cambridge University Press (CUP), 2011, 21 (2), pp.191-208. ⟨10.1017/S0959269510000311⟩. ⟨hal-02143371⟩

Share

Metrics

Record views

80