Remonter à la source: le mythe du roi pêcheur

Résumé : Dans Me and Me Dad, le documentaire tourné par sa fille Katrine en 2012, on voit John Boorman plonger dans une rivière, nager un peu et dire : « C’est fantastique… le terrain, les forces déployés par cette rivière. C’est comme ressentir la force sacrée de la Nature ». Ce rapport intime du cinéaste avec l’eau en particulier - et la Nature en général - est omniprésent dans ses films, qui mettent presque tous en rapport l’être et le monde, l’homme dans son environnement naturel. Ce rapport s’origine chez John Boorman dans sa fascination pour les mythes arthuriens et pour celui du roi Pêcheur amalgamés l’un dans l’autre dans son film Excalibur (1981). Dans ce film en effet, ce n’est pas le roi Pêcheur mais Arthur lui-même qui boit au Graal et renaît grâce au pouvoir mystérieux de la coupe, montrant ainsi, comme dans la conception médiévale de la royauté, que le sort du royaume et de ses habitants est organiquement lié à celui du souverain. Le cinéma de John Boorman exprime ainsi une vision du monde quasi panthéiste fondée sur la responsabilité de chaque être humain vis-à-vis de ce qui l’entoure.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02140845
Contributeur : Yann Calvet <>
Soumis le : lundi 27 mai 2019 - 15:52:28
Dernière modification le : lundi 22 juillet 2019 - 14:52:36

Identifiants

  • HAL Id : hal-02140845, version 1

Collections

Citation

Yann Calvet. Remonter à la source: le mythe du roi pêcheur. Éclipses - Revue de Cinéma, Éclipses, 2014, John Boorman. Le mythe et le monde, pp.124-133. ⟨hal-02140845⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

21