Aspects matériels du don d’animaux exotiques dans les échanges diplomatiques

Résumé : Les animaux exotiques les plus rares et les plus chers, comme l’éléphant ou la girafe, avaient une place de choix parmi les cadeaux diplomatiques entre Occident latin, monde byzantin et Orient islamique. Mais le don d’un éléphant ou d’une girafe nécessitait une logistique importante, comprenant la capture dans le milieu naturel – fort éloigné des capitales arabes – le transport, les soins vétérinaires, l’alimentation et le logement au départ et à l’arrivée chez le destinataire du cadeau. Les témoignages sur ces réalités matérielles des ménageries médiévales sont très rares et les informations transmises peu précises. Nous essaierons néanmoins, à partir de quelques exemples, d’évaluer les difficultés de cette logistique du cadeau diplomatique, pouvant conduire à la mort des animaux transportés et donc à la « destruction », totale ou partielle, du cadeau diplomatique. Nous évoquerons une autre contrainte importante : la durée nécessaire allant de la capture initiale au don final, pouvant prendre plusieurs mois, voire plusieurs années. Les souverains désireux d’offrir les animaux les plus rares devaient donc être en contact avec des marchands spécialisés capables de fournir et de vendre les espèces les plus éloignées. Nous évoquerons donc, quand la documentation le permet, le coût financier de telles entreprises, notamment le prix d’acquisition de certains animaux. Nous apporterons un contrepoint à l’exotisme zoologique indien ou africain en donnant quelques exemples d’importation d’animaux du Grand Nord, notamment des ours blancs et des gerfauts, ces derniers étant extrêmement prisés des fauconniers arabes. Offrir des animaux aussi rares et chers, venant des régions éloignées du Nord et du Sud, parfois selon la demande même du récipiendaire, nécessitait des réseaux marchands complexes, pour parvenir, en fin de compte à une mise en scène du don.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02139420
Contributeur : Thierry Buquet <>
Soumis le : vendredi 24 mai 2019 - 16:36:32
Dernière modification le : mardi 28 mai 2019 - 14:14:33

Identifiants

  • HAL Id : hal-02139420, version 1

Collections

Citation

Thierry Buquet. Aspects matériels du don d’animaux exotiques dans les échanges diplomatiques. Bauden Frédéric; Péquignot, Stéphane; Drocourt, Nicolas. Culture matérielle et contacts diplomatiques entre l’Occident latin, Byzance et l’Orient islamique (XIe-XVIe s.) (Actes du colloque de Liège, 2015), Brill, A paraître, Islamic History and Civilization. ⟨hal-02139420⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

130