Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Autre publication (Compte-rendu d'ouvrage ou Note de Lecture)

Compte-rendu de R. Gilchrist, Medieval Life: Archaeology and the Life course, Woodbridge, Boydell, 2012

Résumé : ROBERTA GILCHRIST 477 L'exposé des méthodes et du cadre de l'enquête (chap. 1) précise que l'analyse est basée sur la seule Angleterre médiévale, entre ca 1050 et 1540, mais elle porte principalement sur l'information plus riche collectée à partir du xiii e s. Prendre en compte tous les types de contextes, qu'ils soient domes-tiques, religieux ou funéraires, urbains ou ruraux, pose le problème de la pertinence des assemblages archéologiques et de leurs conditions d'étude. Le cas du village côtier de Meols (Cheshire) est à ce titre particulièrement éloquent. La variété et l'abondance du mobilier métallique collecté dans les épandages superficiels jouxtant cet habitat viennent mettre à bas les habituels tableaux misérabilistes décrivant les conditions d'existence du paysan médiéval (p. 29-30). Or, un tel ensemble aurait totalement échappé à une opération d'archéologie préventive telle qu'on les pratique aujourd'hui, à coup de grands décapages puis d'une fouille des seules structures en creux. Au fil des pages, d'autres exemples nous interrogent sur notre pratique parfois un peu rou-tinière des objets archéologiques : ainsi, les deux cruches saintongeaises des années 1280-1330 découvertes dans la fosse de latrines d'une maison de Winchester, comblée un siècle plus tard, seraient classiquement écartées par l'archéologue comme des objets résiduels dans un assemblage postérieur. Or, c'est ce décalage chronologique même qui fait sens, puisqu'il marque la conservation pendant trois générations d'objets revêtus d'une signification par-ticulière par leurs possesseurs (p. 238). Dans son second chapitre, l'A. décrit l'expérience corporelle de l'âge, en croisant les évidences bio-archéologiques avec les conceptions médiévales des âges de la vie, qui proposent des découpages allant de trois à douze périodes. L'anthropologie physique suggère que ces constructions médiévales de l'âge (et en particulier la plus courante, découpée en sept périodes) ne sont pas uniquement des créa-tions culturelles, mais qu'elles se basent parfois sur des réalités de la croissance. Sans entrer dans le détail de ces rythmes, citons quelques observations effectuées en milieu funéraire. Pour les très jeunes enfants, la surreprésentation fréquente des garçons peut poser la question de l'infanticide des filles. Quel que soit le niveau social considéré, les enfants (2-15 ans) présentent en majorité les signes d'un stress probablement lié à une diète inadaptée, trop fortement basée sur les végétaux. En consé-quence, l'adolescencia des découpages conven-tionnels (14-21 ans) correspond à des réalités physiques : une croissance débordant sur le début de la troisième décennie de la vie, et une fertilité Elle empêche également une réflexion synthétique poussée qui permettrait de comprendre un peu mieux la relation complexe entre litterati et illitte-rati, et une transmission entre textes latins et verna-culaires qui n'est pas qu'à sens unique. Sur ce sujet, les dernières lignes de la conclusion, stimulantes, laissent un peu le lecteur sur sa faim. Ces quelques défauts sont sans doute inhérents à une étude pionnière, qui a le mérite de sortir de l'ombre des textes riches et complexes, et qui constitue désormais une référence pour l'approche de la littérature spirituelle allemande, particuliè-rement méconnue des chercheurs français. Il faut souhaiter que cette entreprise se poursuive au sein d'autres aires culturelles, afin de mesurer l'appro-priation des références chrétiennes par l'ensemble de la société occidentale. Paul Payan. Roberta gilchrist.-Medieval Life. Archaeology and the Life Course. Woodbridge, Boydell, 2012, xv-336 p., ill., h.-t. Dans ce nouvel ouvrage, qui élargit ses travaux antérieurs consacrés à la gender archaeology et aux cimetières monastiques, Roberta Gilchrist explore les liens unissant le cours de la vie humaine et la culture matérielle médiévale. Elle articule son dis-cours autour des concepts de life course perspective et d'extended life course, issus de la sociologie anglo-saxonne, et qui considèrent les âges de la vie-de la conception à la commémoration du décès-comme des constructions culturelles.
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02139286
Contributeur : Luc Bourgeois <>
Soumis le : jeudi 25 juin 2020 - 15:18:27
Dernière modification le : samedi 27 juin 2020 - 03:09:43

Fichier

2016 CR Gilchrist.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-02139286, version 1

Collections

Citation

Luc Bourgeois. Compte-rendu de R. Gilchrist, Medieval Life: Archaeology and the Life course, Woodbridge, Boydell, 2012. 2016, pp.477-478. ⟨hal-02139286⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

42

Téléchargements de fichiers

3