Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La mémoire et la constitution du soi dans la phénoménologie de Husserl

Résumé : La mémoire, depuis notamment la doctrine platonicienne de la réminiscence, a très souvent été philosophiquement comprise comme le lieu privilégié de l'ipséité, du devenir soi, néanmoins cette apparente continuité masque des différences irréductibles, car à chaque conception de la mémoire correspond une compréhension de l'être soi. En effet, dans l'histoire de la pensée, si la mémoire fut toujours considérée comme importante, elle n'a pas nécessairement été considérée comme la plus importante des capacités de l'esprit humain. La question n'est donc pas tant de savoir quelle place la région mémoire occupe dans la vie humaine par rapport aux autres régions que sont par exemple la volonté et l'imagination, que de déterminer si la mémoire est une région ou bien si elle est l'essence même de la pensée impliquée dans tout accomplissement de son essence.
Mots-clés : Husserl Edmund Soi Mémoire
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02138573
Contributor : Emmanuel Housset <>
Submitted on : Thursday, May 23, 2019 - 8:58:44 PM
Last modification on : Thursday, June 25, 2020 - 2:28:08 PM

File

La mémoire et la constitution...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02138573, version 1

Collections

Citation

Emmanuel Housset. La mémoire et la constitution du soi dans la phénoménologie de Husserl. Questions de style , Presses Universitaires de Caen, 2009, pp.31-40. ⟨hal-02138573⟩

Share

Metrics

Record views

52

Files downloads

396